Sennen No Yuki

 

 

Titre : Sennen No Yuki
Auteur : Bisco Hatori
Editeur : Panini Manga
Genre : Shôjo
Nb de Tome : 4
État : Terminé

0

Chronique - Tome 1

J'aime toujours les histoires avec les vampires et celui-ci un shojo par-dessus le marché, mon bonheur.

C'est l'histoire de Chiyuki et Tôya qui se rencontre par hasard. Cette première est à l'hôpital étant d'une santé fragile lui un vampire qui est faible refusant de boire le sang.

Le croyant mort elle le rejoint, mais il a juste eu une baisse de tension. Assez bizarre pour un Vampire direz-vous ? C'est ce qui fait l'histoire donc je ne vais pas vous dire le pourquoi du comment.

J'aime bien le caractère du héros. Pour l'héroïne je suis encore en pour parler.
Un personnage secondaire fait son apparition qui n'est autre qu'un Loup. Tout ce qu'il faut pour retenir mon attention.

Chronique - Tome 2

 

 

Les sentiments de nos héros évoluent lentement. Nous savons que Chiyuki aime Tôya mais lui ne veut toujours pas céder à ses sentiments.

Nous avons vu un nouveau dans le tome 1 un deuxième débarque ça n'a pas été de tout repos, mais cela n'a fait que rapprocher nos héros.

J'aime bien Tôya. Ce n'est pas un vampire ordinaire il est râleur, mais malgré le fait qu'il ne veut toujours pas mordre notre héroïne. Sont bien être, son bonheur lui importe.
J'ai bien hâte de savoir la conclusion de leur histoire.

Chronique - Tome 3

 

 

OMG il y a eu une pause de 10 ans entre le tome 2 et 3. Tant mieux je dirais. L'auteur a mûri ses personnages (graphiquement parlant) ils sont plus beau à voir.

Sinon c'est quoi cette fin ? Non, mais vraiment je n'aime pas qu'on arrête un tome de la sorte et dire que le prochain sera la fin c'est pire.

Bref dans celui-ci nos héros sont toujours au même point. Tôya refuse toujours de mordre Chiyuki. Elle de son côté à bien mûri et comprend plus facilement les choses bien qu'elle est devenue un peu fofolle. Tôya aussi a appris un peu d'empathie ce qui n'est pas plus mal.

Parlons des personnages secondaires surtout l'oiseau depuis le début je l'aimais bien. Dans ce tome il m'a bluffée. Il s'entend bien avec notre héroïne et tient à son maître au point de faire tout pour le protéger.

Ce qu'il pense de son maître en voici un petit extrait « Sa grossièreté qui n'a d’égale que la bonté de son cœur et sa maladresse à l'exprimer » si ce n'est pas chou.
J'ai hâte de lire le dernier tome pourvoir comment tout se beaux mondes auront leur happy end.

11

12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *