Rebecca Kean

 
 
 
 
 
 
 
 
Titre : Rebecca Kean
Auteur : Cassandra O'Donnell
Editeur : J'ai Lu - Darklight
Genre : Fantastique, Urban Fantasy

2   Résumé - Tome 1 Traquée

« Nouvelle-Angleterre, Burlington… Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il… »

  Résumé - Tome 2 Pacte de sang

« Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n’ai plus une minute à moi : course-poursuite, exécutions, meurtres en série… Bref, je n’ai ni le temps ni l’envie de m’occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable, a débarqué en ville, ça m’a un peu contrariée. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à seize ans et qu’on plaque son amant, on n’est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu’il est papa. Du moins, pas avant d’être passée faire le plein chez Joe, le marchand d’armes du coin. »

  Résumé - Tome 3 Potion macabre

« Avoir une fille en pleine crise d’ado quand on a 27 ans, ce n’est déjà pas de la tarte, mais quand votre adorable progéniture est une jeune vampire en pleine poussée hormonale, ça devient carrément insurmontable. Comme si je n’avais pas assez à faire avec une bande de potioneuses complètement disjonctées qui sèment la pagaille dans toute la région, et la nouvelle guerre qui se profile lentement mais sûrement à l’horizon… »

  Résumé - Tome 4 Ancestral

« Histoire de bien commencer la saison, le Mortefilis a décidé d’envahir la Nouvelle-Angleterre. Ça tombe bien, avec la disparition de Raphael, repousser une armée de redoutables vampires était tout ce dont j’avais besoin… Malgré mon inquiétude et une situation plus que critique, je me dois d’organiser la défense de notre territoire. Et croyez-moi, il va falloir la jouer serré ! »

  Résumé - Tome 5 L'armée des âmes

« Ah, les joies de la famille… Les flambées de vampires, les batailles sanglantes, les coups de fouet, les séances de torture ludiques, les joyeux exorcismes… Tous ces petits bonheurs simples me reviennent à l’esprit depuis que Grand-mère et les Vikaris m’ont retrouvée et ont débarqué en ville dans l’intention évidente de me liquider ! Nostalgie, quand tu nous tiens... »

 
0

Chronique - Tome 1
 

Alors Rebecca Kean je dois dire qu'elle rejoint le rang de Cat et Mercy, j'ai adoré ce premier tome et attend le tome 2 avec impatience qui plus est. Au début je me suis demander, mais c'était quoi ça puis j'ai fini par comprendre que c'est une sorcière quel traînait une quantité de secret derrière elle, mais bien sur dit héroïne qui héros et bien celui-ci bien qu'on le croise rarement vaut le détour. Raphaël le beau vampire blond, ce très vieux vampire va chambouler la vie de la belle Rebecca chose rare, mais possible tout compte fait.

Cette série regroupe, Vampire, Loup, Démon, Muteur ce qui change juste un peu des autres, on voit des Lions, Tigres, Ours ect... Elle est classé adulte parce que faut dire qu'on lit « boyau, éventré, ect... » Mais ce qui rend les choses plus passionnant c'est de voir encore une fois comment elle met tout en œuvre pour repoussé ses sentiments bien qu'on sait tous qu'elle perdra à la fin, mais soyons sérieux si cela arrivait dès le premier tome serions-nous pressé de savoir la suite ? On se dirait et bien ils ont été vite qu'est-ce qu'on aura à voir de plus après ? Bref on a un cocktail de frustration, ressentiment, de désir, d'impatience...

Les derniers mots du tome, m'a mis les nerfs à flot je me suis dit non, mais Juin n'est pas si loin n'est-ce pas alors je peux me montrer patiente pour savoir ce que Rebecca et Raphaël nous réserve.

Pour ma part, ceux qui ont aimé La chasseuse de la nuit trouveront le compte dans ce livre, comme toute histoire il y a des détails perturbant et autre, mais cela n'est que des légers détails.

Chronique - Tome 2
 

Me voilà avec mon avis sur ce tome 2 premièrement j'adore toujours autant cette série avec notre beau et ténébreux Raphaël et la chieuse de service de Rebecca.

Les choses commences toujours fort avec elle, mais ce n'est pas pour nous déplaire non plus, faisons les choses dans l'ordre on voit que le boulot de l'Assayim la dérange dans un sens sa vie est mouvementée, elle dort peu, passe son temps dehors et surtout la nuit.

L'enquête de ce tome est vraiment un coup à faire mal au cœur, une petite gamine louve assassiné de drôle de manière pas très jolie et dans tout ça elle doit gérer le fait que son ex-amant le père de sa fille ne va pas tarder à arriver.

Raphaël est toujours là pour arranger les choses d'une certaine manière, mais elle voit toujours qu'il y a anguille sous roche, ses moments entre le Consiliere qui n'est d'autre que Mickael est plein d'humour noire. Ces parties-là ont été un pur délice bien que j'aurais préféré qu'il n'est pas de jeu de séduction entre Mickael et Rebecca, mais ce n'est pas pour me déplaire de voir les réactions de Raphaël, la jalousie il a appris que ça fait mal.

Moi ce qui me dérange c'est que Rebecca à quand même 26 ans et elle a des réactions plus que puéril, j'ai eu des moments j'aurais aimé la giflé parce que je ne vois pas pourquoi elle se bat contre l'inévitable, elle le voit bien que Raphaël fera tout pour elle, même si certain semble en douter dont elle la première, mais nous cher lecteur voyons que tout est possible, elle a beau lui dire non à tout bout de champ, mais le fait de dire mon époux ne semble pas vraiment la choqué c'est dans ses moments-là je me demande sérieusement ce qu'elle trafique.

Elle continu son enquête tout en ayant l'aide de l'Assayim de New-York, mais on va pas perdre notre temps avec Clarence je vais juste dire que c'est un muteur, elle fait un pas en avant pour faire quatre en arrière, j'ai eu du mal à comprendre ce qui se passait et quand elle a enfin mit la main dessus et bien on a eu droit au grand secret de Bruce, j'ai eu mal pour lui, je dois dire que je comprends son envie de vouloir à tout prix garder Rebecca et Léo près de lui, il se sent seul plus que jamais.

Mais le plus grand moment de ce tome c'est que enfin je dis bien enfin Rebecca à laisser tomber sa barrière pour laisse passer Raphaël ce moment a été un pur délice et on a pu constater qu'elle ressent de plus en plus des sentiments qu'elle fuit encore et encore, mais c'est toujours un moment de victoire de voir et de ressentir sa peur pour celui qu'elle aime.

J'ai failli oublié le cher Mark, bien qu'on le voit que deux fois dans le livre et bien c'est deux fois on remarque que le Malak qui a entre lui et Rebecca est de plus en plus fort et que Rebecca joue à celui qui fuira le plus vite et elle a bien l'intention de gagner vu que la fin de ce tome ce solde sur une petite remarque à ce sujet.

Rebecca développe petit à petit de l'affection pour la plus part des personnages dont Gordon qu'elle essaie a tout prix de sauver de lui-même et ce moment dans le livre a été touchant.

Le secret fini par tomber et Mickaël fini par savoir qu'il a une fille, mais Léo ne l'aime pas et elle a choisi Raphaël (je ne vais pas la jeter la pierre) je le comprends que ça puisse faire mal apprendre dix ans plus tard qu'on a une fille, mais je dois dire comme la soulevé Léo, il ne connait pas Rebecca et la manière dont il agit m'a laissé perplexe.

Mais maintenant que tous ses petits monde ont réglé leur souci, entre la mort de Dante le vilain loup-garou qui voulait être calife à la place du calife, oh mais sa mort a été terrible, mais j'en dis pas plus et pour finir on découvre qui a manigancé tout cela, je dis que je comprends ce qui a poussé ce vampire à faire cela et que s'il avait parlé peut être il ne serait pas mort, mais s'en prendre à Rebecca de plus tout en essayant de tuer Raphaël de l'autre a été un vilain choix.

Mais cette Rebecca a encore des secrets sous le lit, elle a une bête à l'intérieur d'elle et que son cher nom n'est d'autre que « Destruction du Monde » charmant, et bien après ce malheureux épisode, on retrouve Raphaël qui aime toujours autant Rebecca et un Mickael qui est descendu de son nuage il a prit une petite douche froide, mais ce n'est pas pour nous faire plaisir, mais j'ai bien aimé les questions qu'il a posé à Rebecca et elle a répondu avec franchise.

Tout ça pour dire, que j'aime toujours autant cette série et que Rebecca malgré ses nombreux défauts j'arrive à ne pas vouloir sa tête, il y a de l'action dans tout le tome, par moment c'est plaisant de la voir se battre contre ses sentiments et d'autre où on voudrait bien qu'elle arrête parce que ça devient lassant, mais Raphaël qui a plus de deux mille ans c'est ce montré plus que patient, même si il marche sur un terrain glissant et c'est bien de voir leur sentiments se développé et de perdre la main dessus.

J'ai bien hâte de lire le tome 3 parce que la fin de ce tome 2 laisse entrevoir qu'elle risque de faire des dégâts au semi-démon...

Chronique - Tome 3
 

Le tome tant attendu, je suis toujours aussi fan de cette série, alors commençons par le début, Léo la fille de Rebecca fait une bêtise, alors Rebecca décide de la retiré dans le monde des humains, bon point, je trouve il était tant qu'elle arrête (en parlant de Rebecca) de rêvé que sa fille pourra avoir une vie normal impossible après tout c'est une métisse, sorcière et vampire donc ça veut tout dire.

Quelques mois plus tard une Rebecca qui dort peu par la faute du semi-démon Mark (on parlera de lui plus tard) voit par sa fenêtre un muteur entrer par effraction dans l'appartement en face de chez elle, elle décide d'aller jeter un coup d'œil pendant ce temps son bras droit Clarence, est déjà sur le coup, cela nous amène sur une grande découverte attendez faut s'accrocher, on sait tous que Rebecca en tant qu'Assayim elle ne peut laisser passer cela passer et bien sûr, elle ne fait jamais rien comme personne, elle va personnellement enquêté et ne rien relevé aux autres, mais je ne lui donne absolument pas tord

Les Potionneuses sont au cœur de ce tome, on connait leur chef Maurane, je dois dire que je l'aime bien, bien que par moment elle arrive à me faire soupirer de frustration, mais on comprend son point de vue. Une Potionneuse se met en quête de vouloir se venger, une autre en quête de relevé le rang des Potionneuse dans le monde surnaturel... bref tout une histoire autour du grimoire avec des formules interdite, deux jeunes filles et une veille bique (la folle de départ) sont dans le coma et cette situation ne plait pas à Rebecca.

Retrouvé Raphaël m'a fait sourire, ce couple est toujours d'enfer, je me lasse jamais de leur « dispute », mais là je trouve que la situation est très sérieux, je me suis dit « hum ça sent le roussi » et la réaction de Rebecca ne m'aidait pas dans ce sens. Un moment de tendresse où on voit un peu le passé de Raphaël ce qui relève encore plus des questions sur ce qu'est Raphaël dans la suite j'ai eu une théorie mais on verra çà pour plus tard.

Cette affaire avec les Potionneuse semble être un pur danger, Rebecca frôle la mort, je dis frôle, j'ai bien l'impression qu'elle l'a échappé belle, on a compris à quel point Raphaël aime vraiment Rebecca et enfin elle l'a reconnu (ce n'était pas trop tôt) mais il part le soir même pour rejoindre le Mortefilis.

Personnellement j'ai vu que plusieurs d'entre nous on sentit son absence, Rebecca était tellement plongé dans son enquête et surtout elle cherchait une solution de viré Mark de sa vie que je n'ai pas eu le temps de sentir son absence, il a intervenu à un moment donné et c'était suffisant à mes yeux bien sûr, la fin... On y reviendra plus tard.

Donc Raphaël parti laissant ses sujets aux mains de Rebecca, elle le fait pour lui je crois bien qu'elle a surmonté ses préjugés à leur sujet comme le soulève Hector, elle avance dans son enquête, elle est un bon stratège, elle a bien su manipulé avec aisance le maître Vampire de l'Etat de New-York et trouve l'un des coupable bien sur après avoir tué un autre.

Petit à petit le puzzle s'emboite, elle finit par comprendre qui est derrière tout ça mais avant ça encore une fois elle frôle la mort et heureusement que Léo a su l'aider et la revoilà sauvé. Elle règle quelque petit détail avec les hommes de confiance de Raphaël et quelques minutes plus tard la voilà débarquer dans le monde des Démons, alors là je dois dire que c'est la partie que j'ai le moins aimé, déjà je détestais Mark là il a eu droit à ma haine la plus pure, j'avais envie de le tuer de mes propres mains mais Beatan l'a fait pour mon plus grand bien et nous voilà débarrassé de ce semi-démon, mais d'un côté je trouve que ce n'est pas normal que je m'explique.

Rebecca a lu un livre qui explique comment son né les démons ainsi que les Vampires, en haut j'ai parlé de ma théorie sur la provenance de Raphaël et bien j'ai bien peur que La Mort Blanche ne soit vraiment pas un Vampire comme les autres comme on aime le dire si souvent, mais cela n'intéresse pas Rebecca (un point pour elle) j'ai vraiment envie que ce point soit éclairé parce que ce faire ses propres théories a de quoi filé des migraines. Mais de son côté Rebecca ce demande comment ça se fait elle a peu passé dans le monde des démons sans mourir et quand encore une fois Beatan arrive avec une explication, Rebecca a de quoi sapé notre moral en réfutant la chose.

Le Retour de Bruce me laisse pas indifférente, je me dis « hum, un de parti ou plutôt mort et en voilà un autre qui arrive, mais il change de Mark, mais quand même je ne veux pas de lui dans les parages, mais pas du tout. »

Donc j'espère de tout cœur que le tome 4 releva au moins un point sur tout ça, mais la fin du tome, pas vraiment glorieux, Raphaël qui devait rentrer ne répond plus à l'appel et son clan ce fait attaquer alors Rebecca remonté va faire des dégâts, reste plus à savoir ce que la suite nous réserve.

Chronique - Tome 4
 

Lu pour le challenge « Genre sous la couette».
J'attends ce tome depuis tellement longtemps que ça été un plaisir de l'avoir en main.

On retrouve Rebecca toujours aussi hilarante, tout aussi combative que jamais. On reprend l'histoire au moment où les vampires du Mortefilis attaquaient le clan Vampire que Rebecca a promis de protégé en l'absence de Raphael, ce fut un combat dure, mais ils s'en sortent vainqueur avec des pertes, mais vainqueur. Elle allait s'arracher les cheveux à voir tous les chefs de clan se pointer pour lui filer un coup de main, mais elle a fini par les laissé faire.

On va de surprise en surprise, au premier plan avec Bruce, puis avec Ali le chef du clan Muteur. Je dois dire que Cassandra a une sacrée imagination.
Toujours autant d'action, de mort, et comme toujours notre héroïne n'a pas une minute pour elle. Elle est d'arrache dent, entre ceux qui la déteste et ceux qui la craigne c'est assez divertissant.

Comme je le disais on va de surprise en surprise, le nouveau statut de Raphael a été surprenant, mais je dirais logique après tout il y a plein de mystère autour de notre ténébreux héros que j'ai bien hâte d'avoir son histoire en entier, petit à petit le puzzle se met en place, mais cela n'est pas suffisant (c'est ma part insatisfaite qui parle lol).

Ce tome met en avant les Muteurs, des morts inexpliqués, un mystère qui entoure une petite fille, mais tout cela semble encore une fois logique quant à la fin le meurtrier relève le comment du pourquoi, un peu tordu, mais logique (oui je me répète) je dirais.

Le combat final fini bien comme pour tous les autres, avec une question en tête, est-ce que Rebecca et Ali vont partager un lien ou non ? Va savoir le contraire m'étonnera.

Parlons de la relation de notre héroïne et de son prince.
Par moment je me dis que Rebecca est puéril, mais l'amour n'a pas de logique si ? Elle a ses conviction et y croit dure comme fer, je ne lui en veux pas du tout, mais des fois elle prend des décisions avec trop de légèreté ou plutôt sans réellement regarder du point A au point Z. De l'autre Raphael ne donne pas matière pour se battre pour lui, des non-dits, des secret ne fait pas forcément une bonne base pour qu'un couple puisse assurément durer, mais bon on va lui laisser le bénéfice du doute non ? Pas parce que c'est mon chéri, mais je pense comme il le dit c'est l'âge lol. Mais bon les deux font la paire, deux têtes brûlés et qui savent tout deux comment cela va finir à la fin, mais cela n'empêche pas de se lancer dans la bataille à leur manière.

Les pour les autres, je commence à me dire pour un Démon, Baetan n'est pas si mauvais que ça (bon je l'ai pas encore vu méchant donc je me réserve pour la suite lol) et puis il a un humour assez décalé lui et Rebecca m'ont fait rire par moment, mais bon ce qu'il lui demande suite à un service m'intrigue et j'ai bien hâte de voir ce que c'est, j'ai plusieurs hypothèse, mais ce n'est que mon imagination qui les soulève, à voir ce que Cassandra à prévu pour cela.

Sans oublié Leonora, elle a un sacré caractère comme sa mère et comme le dit Beth, la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre. C'est une surprise le don qu'elle a développé, j'aimerais bien voir ce que ça va donner tout cela pour la suite.

La fin me donne envie de lire la suite, alala, j'ai dit « non pas maintenant », mais que faire faut laisser un peu de suspense et puis octobre n'est pas si loin si ? lol

En gros si je n'étais pas conquise pour cette série, je le serais définitivement, je lance rarement des fleurs comme vous en doutée, mais là je me permets d'en lancer à Cassandra pour cette histoire.

Chronique - Tome 5
 

Je l'attendais depuis 1an qu'elle joie de l'avoir enfin en main et lu en une journée. J'ai eu du mal à me remettre de mes émotions pour vous écrire cette chronique sans vous spoiler tout, mais allons-y je vais essayer de tout vous dire.

Rebecca toujours aussi Rebecca, sa grand-mère croque-mitaine qui est en ville pour lui faire la peau, oh elle aura essayé, mais les choses tournent autrement...

Ce tome c'est le Clan Chamans qui est à « l'horreur » ou non à l'honneur, je dois dire que Cassandra ne lézarde pas sur les détails, du glauque on n'en aura, mais c'est ce qui fait le charme de cette série, du sang, des morts avec une héroïne avec un humour noir. En gros de l'action à l'état pur !

De l'humour on en aura à flot, la grand-mère et ses deux amies sont très marrantes, bon j'avoue que leur passe-temps laisse à désirer, mais outre cela, elles sont très drôles. Donc crise de fou rire assurée.

Mais dans tout cela, il manque encore plein de réponses, plus on avance dans l'histoire et plus je me demande qui est Raphaël... J'ai fait pas mal de supposition avec les petits indices laisser par l'auteur par-ci par-là, mais je dois dire qu'il ne nous facilite pas la tâche et notre héroïne je trouve que par moment elle adore fait l'autruche... Et par-dessus le marché elle est lâche !

Léo, j'adore cette gamine, bien que je comprends le sentiment de Rebecca en tant que mère, mais je trouve qu'encore une fois le fait qu'elle est bornée et refuse de voir les choses en face peut être assez frustrant... Ah les parents ils ont du mal à accepter que leur bébé ne reste pas petit toute leur vie...

Notre petite héroïne, j'adore son caractère, il faut dire qu'elle ne l'a pas cherché loin, elle n'a pas froid aux yeux et puis son arrière-grand-mère trouve que c'est de famille... Et je suis d'accord !

Mais dans tout ça, Raphaël, Bruce, Ali... Je trouve un peu trop de prétendants autour de notre héroïne, bien que son cœur a fait son choix, mais tous ses liens qu'elle tisse avec les autres sont assez troublants, parce que personne ne lui dit les choses comme il le faut... Qui sait Beatan nous éclaira un peu plus sur les non-dits... Pas sûr c'est un démon, ça ment facilement...

Bref toujours aussi folle de cette série, je meure déjà d'impatience d'avoir la suite, l'attente va être dure bien sûr il y a plein d'autre lecture pour me faire patienter et je suis sûre que le temps filera sans que je m'en rende compte, mais pour le moment les sentiments sont encore très frais.

Donc pour ceux et celle qui n'ont pas encore commencé cette série, je vous dis : FONCER !

13

7 reflexions sur “Rebecca Kean

  1. mel loufoka

    Quoiiii y aura encore 2 tomes? mdr mais en meme temps j ai pas tellement hate que cette serie finisse car meme a 5 tomes la qualité est + que top top top!!! Le dernier est mon preferé!

  2. Pingback: CHALLENGE : FRENCH TO FRENCH | Read-A-Passion

  3. Pingback: Top 10 ou + | Read-A-Passion

  4. Pingback: Les Sœurs Charbrey | Read-A-Passion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *