Phænix

 

 
 
 
 
 
Titre : Phaenix
Auteur : Carina Rozenfled
Editeur : Robert Laffon - Collection R
Genre Mythologie YA

2

Résumé - Tome CHIFFRE
Les Cendres de l'Oublie

Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel.

Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes soeurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis.
Aujourd'hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours.
Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.

Le brasier des souvenir

Elle a tout oublié, il se souvient de chaque instant. Depuis la nuit des temps, ils se sont retrouvés pour former le Phænix. Cette fois, afin que l'oiseau mythique renaisse de ses cendres, les deux amants devront ranimer le feu sacré. Au cours de sa première année de fac dans le sud de la France, Anaïa a découvert qu'elle était détentrice d'un secret profondément enfoui en elle. Deux garçons qu'elle a rencontrés, Eidan et Enry, attendent d'elle qu'elle se souvienne, et qu'elle recouvre sa véritable identité. Une série de rêves troublants la hante, un mystérieux visiteur lui laisse des messages la nuit à travers les paroles de chansons. Grâce à ces indices, elle pourra renouer le fil coupé de son existence et découvrir que l'amour est la seule étincelle capable d'allumer le brasier de ses souvenirs. Celui qui est son âme soeur est là, près d'elle, tout près d'elle. Réchauffée par les flammes de leur passion, Anaïa devra encore affronter les démons de son passé. Leur fusion suffira-t-elle à réparer ce qui a été brisé et à écarter le péril qui les guette.

0

Chronique - Tome 1

Cela fait un moment ce livre est dans ma pal et je me suis dit c'est le moment de le sortir et de le lire.

On est dans un récit écrit à la première personne, on est dans la tête de l'héroïne. L'histoire se déroule dans le Sud de la France, Anaïa va bientôt avoir 18 ans, elle a quitté Paris à la fin de son BAC et rentre à la Fac dans une nouvelle ville, on va découvrir son petit train-train quotidien, ses états d'âmes et tous ses questions qu'on ne trouve de réponse qu'à la fin.

Je dois dire que le thème du livre est originale, j'ai été bluffé de ce côté, l'histoire suit son cours sans se pressé...

Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi toutes les héroïnes ont de quoi me rendre folle ? Je m'explique, des moments je trouvais qu'elle faisait semblant de ne pas comprendre ou qu'elle adorait jouer la naïve ou plutôt préférait jouer de la carte du déni...
Exemples, elle pense à un être ténébreux dans le sens de la noirceur, mais de l'autre voit quelqu'un de lumineux alors qu'est-ce qui n'est pas facile à deviner qu'elle fait fausse route ?

Comme je le disais l'univers est bien, l'idée est bien trouver, le mystère est entretenu jusqu'à la fin, j'ai eu du mal à ne pas aller lire la fin pour savoir qui est le bon et surtout pour ne pas devenir folle avec les effets yo-yo d'Anaïa, c'est vrai que par moment je comprenais pas trop sa logique et de l'autre je faisais semblant de ne pas comprendre... Elle suit une certaine logique que je ne comprenais pas trop, et puis du fait qu'on ne lui donnait pas les réponses pour qu'elle avance, on se retrouvait perdu avec elle.

Du côté de nos héros, on pourrait croire qu'on a deux pour le prix d'un : Eidan et Enry, mais ce n'est que pour mieux nous embrouiller comme je l'ai dit il faudra attendre la fin pour savoir qui est l'heureux gagnant.

Parlons Eidan, quel être mélancolique, je dois dire le fait qu'on le voit à travers les yeux d'Anaïa nous permet de voir l'image qu'elle a de lui, mais il y a tout ce que j'aime bien chez les héros, mystérieux, mais aussi protecteur, un moment j'ai eu mal pour lui...

Mise à part les faux pas de Anaïa, j'ai bien aimé ce tome 1 c'est pour cela je compte enchaîner avec le tome 2.

Juste un petit bémol, les fins des chapitres avec les conversations FB, je n'étais pas trop fan, mais cela servait d'un petit plus, donnant une petite place aux autres personnages.

Après avoir lu le T0 que je n'ai pas chroniqué j'ai enchaîné avec la suite et fin des aventures d'Anaïa, on le retrouve toujours avec sa mémoire manquante et l'absence d'Eiden, mais c'est pour mieux nous orienté vers la suite des événements...

Tout ce fait en musique, je dois dire que ça rajoute une touche « fun » à l'histoire, et l'auteur à trouver de bon passage pour illustré ce qu'elle voulait nous faire comprendre et surtout à faire comprendre à Anaïa.

Les choses se font doucement, mais surement, les retrouvailles plus que bien, ce qui met la touche romance du livre et la réponse du quand le couple allait conclure... Mais pourtant tout n'est pas encore conclus, Anaïa n'a pas encore réellement retrouver la mémoire et surtout on se demande encore pourquoi elle a repoussé sa moitié ?

A un certain moment je me suis dit, bon j'ai une réponse, mais il manque la suite qui est ? Le pourquoi du moment arrive sans heurte, mais bon, je me suis aussi dit, alors-là je m'attendais pas à ça... Je ne sais pas, les révélations ne m'ont pas « touché »...

Dans le tome 1, elle m'avait un peu énervé Anaïa, je me disais que sa naïveté et sa manière d'être passive aura raison de moi... Pourtant dans ce tome du fait qu'elle devait aller vers les réponses sans faire de retour en arrière, m'ont permis de l'apprécié un peu plus.

En tout cas ça été une bonne lecture dans l'ensemble, et le fait qu'il est 2 tomes est parfait, je trouve que l'histoire est bien bouclé, le mystère qui courrait au sujet de la mémoire d'Anaïa est relevé, ainsi la raison de celui qui a créé ce trouble, faut dire que la mort pousse a plein de chose, la vie est important...

Les passages de conversation FB m'a fait le même effet que dans le tome 1, mais j'ai appris à le supporter dans ce tome.

Bref tout est bien qui finit bien, comme je l'ai dit, j'ai bien aimé, donc c'est avec joie que je donne 3 fioles à ces deux tomes ainsi qu'à la petite nouvelle.

Vous pouvez lire le chapitre 13 du point de vue d'Eiden ICI

 

 

 

 

 

 

4 reflexions sur “Phænix

  1. Alicia G

    cette saga à l'air plutôt sympa, enfin je pense pas que je me "jetterais dessus" au magasin mais si j'ai l'occasion de la lire pourquoi pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *