Parce que c’était nous

 

 
 
 
 
 
Titre : Parce que c'était nous
Auteur : Mhairi McFarlane
Editeur : Milady
Genre Romance Contemporaine

2

Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s'écroule... C'est alors qu'elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu'elle n'a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle est journaliste judiciaire. Alors même qu'ils s'occupent d'affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu'une évidence de toujours se révèle à eux....

 

0

Parce que c'était nous, qu'elle titre... Cela résume assez bien la situation moi je dis, bon commençons ma chronique.

On est dans la tête de l'héroïne qui a une trentaine d'années qui embrasse le métier de journaliste. On commence l'histoire avec une rupture d'une longue relation, et de là tout s'enchaîne.

Je dois dire que par moment j'étais impatiente que l'histoire avance parce qu'on a droit à une période de sa vie quand elle était à la fac et connecté avec un certain Ben, cet homme qui semble avoir joué un rôle capital dans sa vie, mais quoi ? Là est la grande question...

Donc j'ai continué ma lecture, me retenant d'aller lire la fin pour savoir le happy end en me disant « qu'est-ce qu'ils les relisent c'est deux-là ? » et surtout « qu'est-ce qui ont fait pendant dix ans pour n'être plus en contact ? » Je me suis fait des scénarios tous seuls avant que le pourquoi et du comment arrive, mais ce n'est pas tout parce que notre très cher Ben est un homme marié donc qu'est-ce qui va se passer maintenant ?

Ce que je pense des personnages secondaires commençant par l'ex-fiancé, je ne le supportais pas pour le peu qu'on le voyait, je le trouvais égocentrique, voire carrément ennuyant ce n'est pas une perte que Rachel l'est quitté. Puis les meilleurs amis : Caroline Ivor et Mindy, de bons amis, un brin décalés pour certain, mais de vrais amis. Puis Simon un avocat, un ami de Ben, alors lui je l'ai trouvé prétentieux de chez prétentieux et un brin machiavélique, j'ai même cru qu'elle allait se mettre avec lui je me préparais à me tuer... Et de l'autre Olivia la femme de Ben, alors je me passe de commentaire pour elle...

Sinon la suite de l'histoire, j'ai voulu crisser vers la fin après toute cette frustration qu'est-ce que c'est ce truc ? Non, non, pas d'accord, alors j'ai continué encore une fois en me retenant de lire la fin pour savoir ce que l'histoire entre Rachel et Ben allait donner... Et pour avoir une fin des plus banales ? Non pas banales, en fait je ne m'attendais pas vraiment à cette fin après tout on a passé un certain moment en plein doute, demandant si Rachel et Ben allaient finir ensemble et bien faudra le lire pour le savoir.

Une bonne lecture, une romance sans prise de tête, où on voit déjà la fin même si on ne sait pas le contenu, mais c'est une bonne lecture.

 

 

 

 

 

 

17 reflexions sur “Parce que c’était nous

  1. Caro VerdeLivre

    J'aime beaucoup le titre et la couverture. On ajoute à cela un résumé qui me plait. Un ensemble qui me donne envie de prendre note mais ton avis me laisse un peu perplexe. J'attends de voir d'autres chroniques tomber pour me décider.

  2. Pingback: Pages Feuilletées | Read-A-Passion

  3. Pingback: Concours : Parce que c’était nous | Read-A-Passion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *