Meg Corbyn

 
 
 
 
 
 
 
 
Titre : Meg Corbyn
Auteur : Anne Bishop
Editeur : Bragelonne / Milady
Genre : Urban Fantasy

2   Résumé - Tome 1 Lettre Ecarlate

Meg Corbyn a vécu toute sa vie coupée du monde, traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules se servant de ses visions du futur pour s’enrichir. Lorsqu’elle s’enfuit, ils sont prêts à tout pour la récupérer, même à s’aventurer sur le territoire des Autres. Ces créatures de cauchemar prêtes à éradiquer l’humanité au moindre faux pas auprès desquelles Meg va trouver refuge. Mais si Simon Wolfgard, loup-garou et chef de la communauté, est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, il pourrait à tout moment décider de simplement éliminer cette source de danger pour les siens…

  Résumé - Tome 2 Volée Noire

Grâce à son don de clairvoyance, Meg Corbyn a gagné sa place auprès des dangereux terra indigene de Lakeside. Lorsque l’apparition d’une nouvelle drogue violente et addictive remet en cause le pacte fragile entre Autres et humains, la petite ville est de nouveau plongée dans la tourmente. Les aptitudes de Meg devraient permettre à Simon Wolfgard, dirigeant métamorphe de l’enclos, d’éviter un bain de sang. Mais encore faut-il pouvoir déchiffrer ses visions à temps. D’autant que l’homme qui veut récupérer la prophétesse se rapproche, mettant en péril les vies de tous ceux qui la considèrent à présent comme l’une des leurs.

 
0

Chronique - Tome 1
 

Je suis surprise par cette lecture.

Je dois dire, je connais l'auteur pour sa trilogie Fantasy que je n'ai pas lu.
À la sortie de ce livre j'ai eu des vents par-ci par-là puis avec Marick ont a décidé de le lire en LC.

Tout est assez original de mon point de vue. Les personnages. Les noms des villes puis des jours la manière dont le monde est agencé et encore plein de petit détail. Bien sûr il y a noté romance sauf que je n’en vois pas une bride. Les choses suivent leur rythme.

On a droit à un récit à la troisième personne ce qui nous permet d'avoir l'avis, les sentiments de pas mal de personnages dont notre héroïne Meg et notre héros Simon avec un flic, Vlad, Tess, Jeser sans oublier les méchants, mais on ne s'y perd pas au contraire on se laisse emporter par ses longs chapitres sans s'en rendre compte.

La méchante ma grave énerver au point je n’ai même pas eu pitié quand elle est morte. Je ne sais quoi vous dire sans vous dévoilés le livre.

Retenez que cette histoire est originale. Ce n'est ni de la Bit-Lit ni de l’Urban Fantasy ni de la Fantasy. Je ne sais même pas dans quoi la classer parce qu'elle est un mixte de tout cela.

Alors si vous voulez des héros qui n'ont pas froid aux yeux qui sont déterminés à tout puis avec sa dose de violence et de sang… Foncer.

Chronique - Tome 2
 

Que c'est bien de retrouver l'univers de Madame Bishop.

Juste une chose avant de commencer ma chronique.

Milady s'il vous plaît évité d'induire en erreur vos lecteurs. Sur la couverture il y a écrit romance sauf qu'il n’en a pas, disons c'est tellement transparent que ça ne mérite pas d'être noté. Pour ma part si je n'étais pas séduite par l'histoire j'aurais arrêté parce que je l'attendais cette romance dans le roman pour que je sois comblée jusqu'au bout. Bref passons à mon avis.

On reprend l'histoire quelques semaines après le tome 1. Meg s'est remise de son accident les méchants du tome 1 sont toujours là et encore plus présent que note héroïne fait des prophéties de plus en plus terribles.

L'action ne manque pas du tout c'est ce qui est bien, mais pour que l'histoire soit plus captivante pour moi il manquait la pointe de romance. Bien que nos héros pataugent dans des sentiments qu'ils n'ont pas l'habitude de sentir.

Des nouveaux personnages secondaires prennent la parole. Le flic est toujours aussi présent je sens qu'il tient lui aussi une place importante, mais que son heure n'est pas encore arrivé.

Les derniers chapitres les choses accélèrent on sait que ce n'est pas fini des choses encore plus terribles vont arriver dans les prochains tomes et bien que je râle sur la romance je continuerais à lire les aventures de nos héros.

3  
12

3 reflexions sur “Meg Corbyn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *