Maeve Regan

 

 
 
 
 
 
Titre : Maeve Regan
Auteur : Marika Gallman
Editeur : Milady
Genre Fantastique

2

Résumé - Tome CHIFFRE
Rage de Dents

Avant, ma vie était simple : l'université si j'en avais envie, les hommes quand j'en avais envie. Et je n'avais aucun problème qu'un barman ne puisse m'aider à résoudre. Ça, c'était avant qu'on essaie de me kidnapper.

Aujourd'hui, tout semble être fait pour me foutre en rogne.

Petit 1 : j'apprends que ma famille n'est pas ce qu'elle semble être.
Petit 2 : l'homme qui m'a élevée me ment sans vergogne.
Petit 3 : des types douteux me poursuivent.
Et petit 4 : il semblerait que je ne sois pas tout à fait humaine...

Ah, j'oubliais ! Mon seul allié dans ce merdier est un vampire charismatique dont le passe-temps favori est de me martyriser en me rappelant à quel point je ne suis pas si différente de lui.

Quand je vous dis qu'il y a de quoi s'énerver...

Dents pour Dents

Parce qu'elle représentait un danger pour eux, Maeve Regan a fui tous ceux qu'elle aimait, y compris son amant, un vampire. Sa seule chance de retrouver une vie normale consiste à éliminer son père et son frère, deux suceurs de sang extrêmement puissants. Mais tant qu'elle ne parviendra pas à maîtriser ses pouvoirs, les retrouvailles risquent de ne pas se dérouler comme elle les avait imaginées...

La Dent Longue

Pour réussir à tuer son père, Maeve doit lever une armée et apprendre à maîtriser sa magie. Deux tâches loin d'être aisées même dans un contexte favorable. Mais Maeve doit traquer un traître et tout le monde est suspect. Même son meilleur ami Elliott ou son amant vampire, Lukas. Et après tout ce qu'elle a découvert sur ce dernier, elle n'hésitera pas à le tuer elle-même s'il le faut. Encore une fois.

0

Chronique - Tome 1

Alors je dis coup cœur même-ci il y a des points noir c'est partie pour mon avis. Petite info on est dans la tête de l'héroïne.

Je voulais le lire depuis tellement longtemps que quand je l'ai commencé je n'ai pas voulu le posé même pour aller manger, Maeve une jeune femme qui fête ses vingt-un ans qui va à l'université qui a un tempérament de feu, elle donne une sacré leçon à l'ex de son amie c'était une partie très plaisante.

Maeve est impulsive, mal éduqué faut dire que l'auteur n'y va pas de la main morte avec les injures, on en a juste au point qu'on se demande si elle n'a pas un autre langage, mais on s'y habitue très vite. Orpheline depuis son jeune âge elle a été élevée par son grand-père, un homme charmant très peu bavard et cachottier, mais on comprendra son choix du silence.

Un soir la route de Maeve croise celui de Lukas un homme qui met ses hormones en ébullition et ses résolutions à rude épreuve, il lui fait la cour, mais un léger contre temps mettra fin à leur idylle très vite puis survient la seconde rencontre qui ramènera notre chère Maeve à être attacher sur sa chaise où elle comprendra que son monde est peuplé d'autre être que les humains mais les choses s'enchaine, elle apprends qu'un de ses parents est vivant...

L'heure des révélations a sonné après avoir passé pas mal de temps à faire des rêves pas très catholiques, elle se retrouve avec sur les bras, l'histoire apocalypse de sa mère depuis son jeune âge elle savait ce qu'elle fera quand elle sera plus grande, Walter un homme brisé se retrouve avec bébé mort née sur les bras, mais pas n'importe que mort née parce que c'est Maeve, d'une mère magicienne et un père vampire le choc...

Dans ton cela Maeve qui est froide, agaçante, têtue, bornée, et j'en passe pour les défauts parce que la liste est longue, j'ai grincé des dents plus qu'une fois devant certaines de ses réactions, mais une chose est sûre elle sait ce que c'est la peur et la colère, quand elle se met en colère mieux faut pas rester près d'elle. Donc je disais Walter son grand-père la relève ce qu'elle est ou plutôt Lukas soulève ce qu'elle est, elle décide de s'en aller avec lui et ils se mettent au travail pour entrainer Maeve ce n'est pas une mince affaire, Mademoiselle n'a pas de patience et comme je l'ai dit c'est une têtue, Lukas fait tout pour la protégé et elle une seule chose l'intéresse c'est courir à bras ouvert vers le danger.

Dans tout cela Lukas se laisse prendre au charme par la mente religieuse qui est Maeve, comme je l'ai dit elle est froide, elle fuit comme la peste les relations amoureuse tout cela de la faute de son meilleur ami Elliot avec qui elle a eu une relation délicate faut dire qu'ils sont amis d'enfance donc forcément..., en parlant de lui, Lukas le détestera parce qu'il « pense » que Maeve l'aime, on n'aura jamais la réponse faut dire que c'est très ambigüe dans la tête de Maeve, bref donc Lukas finira par dire à Maeve qu'il l'aime elle le poignardera pour aller sauver ses amis, mais faut dire que Lukas n'avait pas confiance en elle au départ, du fait qu'il a baissé ses barrières et lui relevé pourquoi lui il voulait la mort du père de Maeve.

La fin de ce tome, je dois dire que c'est une manie chez TOUTE les héroïnes à faire dans le mélodrame, « je veux protéger ceux que j'aime » « je ne veux pas qu'il souffre par ma faute » et j'en passe des exemples pareils et bien Maeve n'échappe pas à la règle j'ai voulu crié, de la frustration pur mais vraiment pur j'espère vraiment que le tome 2 sera plein de rebondissement parce que j'en attends beaucoup.

Je veux la suite voici ce que j'ai crié des que je suis arrivé à la dernière ligne... Ah quel plaisir de retrouver Maeve, j'ai eu la bonne idée de le lire deux mois avant sa sortie et je peux vous dire que le tome 3 sera lu dès que je l'aurais en main... Passons à ma chronique.

On retrouve notre héroïne quelques mois après qu'elle s'est fait porter morte, elle est la recherche d'un vampire qui l'aidera à trouver son frère et on va de surprise en surprise suite à cette rencontre.

De nouveau personnage fait leur entrée, certain son gentil et d'autre méchant comme le lot de chaque histoire cela va sens dire. Mais Maeve comme depuis le début, n'a pas sa langue dans sa poche, marrante, impatiente et surtout le trait de caractère qui me fait grincé des dents c'est sa fierté (disons le fait qu'elle préfère ce couper la langue que de dire que qu'elle veut).

Parlant des nouveaux personnages, le grand frère d'Elliott tiendra une place dans l'histoire au début et par sa faute aussi il lui arrivera un truc méchant, qu'est-ce qu'il est têtue ce Julian, mais passons. Le second arrivé est Barney, ah quel vampire, il nous a éclairé sur pas mal de question surtout le tant redouter Victor et un peu sur Lukas nommé 3K je reparlerais de lui plus tard aussi. Ainsi que Benoxh qui est devenu le mentor de Maeve, je le trouvais l'un des plus « honnête » du lot, est-ce un faux semblant ? En tout cas je verrais par la suite.

Maeve n'a pas une seconde à elle, entre son frère, développé ses pouvoirs ainsi de suite et dans tout cela on ne doit pas oublier ses états d'âmes, ses histoires de cœur et tout ce qui va avec...

Je dois dire que Marika sait nous tenir accroché au livre du début à la fin, elle soulève plus de question qu'elle nous donne de réponse d'un côté ce n'est pas plus mal cela nous permettra d'avoir le mot fin de l'histoire à un moment donner... Mais bon la fin quand même, même si je me dis comme pour les Les Vampires de Chicago le héros ne peut pas disparaître ça fait mal quand même... Leur histoire à leur lot de rebondissement comme pour chaque couple, mais le coup je t'aime et je te haie est bien ressenti, mais c'est ce qui fait de leur couple hors du commun.

Mais il y a un personnage que je ne comprends toujours pas... Walter... ce vieux est bizarre, j'ai un drôle de pressentiment je ne sais pas pourquoi mais sur ce coup je suis Maeve a 100% de ne pas le faire confiance.

On l'avait tant redouté que c'est arrivé sans qu'on ne le voit venir, Maeve et sa magie ne font plus qu'un et pour le peut que j'ai vu je sens que dans le tome 3 ça va chauffer pour certain et je ne peux qu'applaudir.

Mais la rencontre avec Victor laisse un arrière-gout de non-dit, vraiment je ne sais pas il manque une pièce du puzzle, mais le « jeu » ne fait que commencer et j'ai bien hâte de voir ce que ça va donner l'affrontement du père contre la fille.

Tout ça pour dire que j'aime autant cette série, j'avais déjà eu un coup de cœur pour le tome 1 et le 2 le suit bien entendu, alors rendez-vous pour la suite.

Ah non vraiment, ce tome 3 est une vraie tuerie, pendant tout le long de ma lecture je retenais ma respiration, je me demandais qui était le traite, est-ce que Lukas est mort ou non, qu'est-ce que Maeve va faire ect... Faut dire que ce n'est pas facile de suivre notre héroïne... Elle passe du chaud au froid, des larmes au rire, mais faut la comprendre elle a les nerfs à flot !

Je dois dire que je n'ai pas vu venir cette fin, ah j'ai eu envie de crier et je me suis dit bon encore 4 mois et j'aurais la suite donc je peux encore patienter et pardonner à Marika son sadisme, mais pas facile à dompter son impatience surtout quand son esprit commence à faire tous les scénarios pas possible et aucun n'est jamais concluant tant qu'on n'a pas lu l'histoire...

On se souvient que Maeve partait à la recherche d'une armée, elle a réussir à les rassembler à sa cause tout en essayant de devenir plus forte, mais est-ce une bonne chose ? Arrivera-t-elle ? Plein de question mais le suspense, les points d'interrogations, les écarts de Maeve ont eu raison de moi par moment...

De nouveau personnage, dont un, que j'aimerais bien rayer de l'horizon mais avec cette fin je me dis « qu'est-ce qui va arriver encore ? » faut pas oublier le prochain tome est le dernier donc le combat n'est pas fini.

Un personnage que j'ai encore un mal à comprendre Connor le frère jumeau de Maeve, est-il méchant ? Je dirais oui, mais d'un côté ayant vu une petit partie de son enfance, me dit que le pauvre, il lui manque plus qu'une casse donc je compatis, mais cela n'efface pas tous ce qu'il a fait et continuera à faire selon ce que j'ai lu...

Lukas, mort ou pas ? Pendant tout le livre je me suis posé cette question, j'ai bien cru que j'allais finir par m'arracher les cheveux, je ne vais pas vous répondre ça serait trop facile, mais une chose est sûre, j'ai été plus que surprise...

Victor, alors-là, bon ok je me dis ce mec n'est pas normal, il a un humour très spécial, et je dis ça c'est encore gentil, j'ai du rire une fois quand il parlait de l'intelligence de Maeve, mais bon c'était écrit d'avance comme la prophétie l'avait prédit.

Petite citation passé la souris pour la lire.

« Pour te dire la vérité, ma puce, ça m'emmerde profondément que tu aies hérité d'une partie de mon intelligence. Ta mère était bête comme ses pieds ! Il n'y que Connor qui lui ressemble... »

Mais ce fut un choc totale de savoir qui était le traite, je me suis dit, mais attend une seconde j'ai raté un passage, c'est sûr, mais non, il était là sous nos yeux mais trop subtil... Des morts et des morts, du sang versé encore et encore, pauvre Maeve maintenant elle se retrouve avec une flatterie de fantôme qui la suit, mais j'espère bien qu'elle aura droit à son happy end.

Je vais conclure avec un mot : SUITE ! Je la veux et je pense que je vais encore sauter sur le tome 4 dès sa sortie et je me suis amusé à mettre les numéros de page pour toutes les citations que Marika a posté sur FB pendant ma lecture.

Je ne change pas le nombre de fioles, toujours 4 et je pense que je la bouclerais avec un coup de cœur pour tous les tomes.


 

 

 

 

 

12 reflexions sur “Maeve Regan

    1. Sexy'Lo

      Je l'aurais lu à sa sortie, mais le fait que j'ai vu que le tome 3 sortait dans très longtemps a fait j'ai patienté, mais la fin est tellement terrible que je pense lire le 3 dès que je l'ai en main

  1. Pingback: CHALLENGE : FRENCH TO FRENCH | Read-A-Passion

  2. Pingback: Top 10 ou + | Read-A-Passion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *