L’enfant de Kevin Kowalski

 
 
 
 
 
 
 
 
Titre : L'enfant de Kevin Kowalski
Auteur : Shannon Stacey
Editeur : Harlequin
Genre : Romance

3

Après une folle nuit d’amour dans les bras du sublime Kevin Kowalski, Beth est contrainte de redescendre de son petit nuage. Même si elle est totalement sous le charme, même si elle frissonne de désir dès que Kevin pose les yeux sur elle, que peut-elle attendre de ce don Juan impénitent, qui collectionne les conquêtes sans jamais penser à l’avenir ? Seulement voilà, trois semaines plus tard, Beth apprend que cette nuit qu’elle pensait sans lendemain va en réalité changer toute sa vie : elle est enceinte de Kevin. Déjà très déstabilisée par cette nouvelle qui remet en cause tous les choix qu’elle a faits jusqu’à présent, Beth a la surprise de constater que Kevin semble plutôt bien accepter l’idée de devenir père. Et qu’il est même prêt à l’épouser et à vivre avec elle ! Loin de l’apaiser, l’attitude de son amant d’une nuit la perturbe encore un peu plus : comment pourrait-elle accepter ce qu’il lui offre uniquement pour le bien de leur enfant ?

 

0

 

Je chronique rarement des harlequin parce que les histoires se ressemblent bref parlons de l'enfant de Kevin kowalski.

C'est le deuxième tome de la série, mais cela ne gâche en rien l’histoire le fait de sauter le premier.

Notre héros Kevin tien un bar sportif un soir il fait la rencontre de notre héroïne suite à un bras de fer avec le patron de celle-ci. Il est attiré, elle est attirée, mais notre héroïne Beth est une nomade, ne reste pas suffisamment sur place pour ce faire des amis. Le soir de la réception de mariage de Joe (le héros du tome 1) le grand frère de Kevin ils se retrouvent.

Elle serveuse et lui garçon d’honneur. De fil en aiguille la température monte, mais notre héros fait un faux pas ce qui fera que notre héroïne disparaitra pendant un moment pour revenir avec une nouvelle de vu par le titre du livre vous le deviner non ?

Bref j’ai eu des envies de meurtre. Beth m’énervait de pas possible. Je veux bien être d’accord on ne se marie plus de nos jour parce qu’on est tombée enceinte, mais que Kevin met tout en œuvre pour lui facilite la tâche et elle le prend comme un affront… Je ne l’aurais pas blâmé Kevin de prendre la poudre d'escampette parce que c'est ce qu'elle le méritait Beth.

Pendant tout la majorité du livre elle se bat pour son indépendance et on voit Kévin souffrir de plus en plus de la distance qu'elle met entre eux. Mais bon que faire ? Madame a décidé des règles il doit s'y plié Bien sûr comme toute histoire c’est un happy end. Mais les choses ont été menées tellement bien qu’on ne se dit pas que tout est acquis dès le début.

12

2 reflexions sur “L’enfant de Kevin Kowalski

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *