Jane Yellowrock

 

 
 
 
 
 
Titre : Jane Yellowrock
Auteur : Faith Hunter
Editeur : Panini Books
Genre : Urban Fantasy

2

Résumé - Tome CHIFFRE
Tueuse de Vampire

L'année dernière, Jane a frôlé la mort en anéantissant une famille de vampires sanguinaires qui semaient la terreur parmi la population. Après des mois de convalescence, la voilà de retour, prête à se battre à nouveau. Sauf que cette fois, elle a été engagée par ceux qu'elle a l'habitude de tuer : des vampires.
Jane Yellowrock est la dernière de son espèce : une porteuse de peau de descendance cherokee capable de prendre l'apparence de n'importe quel animal et qui traque les morts-vivants pour gagner sa vie. Elle est recrutée par Katherine Fonteneau, l'une des vampires les plus âgées de toute la Nouvelle-Orléans, mère maquerelle du Katie's Ladies, pour chasser un vampire paria qui s'attaque à ses semblables.
Entre la maison close, pleine de véritables belles de nuit, et un motard Cajun sexy qui arbore une panthère tatouée sur l'épaule et qui réveille son désir, Jane doit rester concentrée pour remplir sa mission... ou la prochaine peau qu'elle devra sauver pourrait bien être la sienne.

La Croix du Sang

Le conseil des vampires de la Nouvelle-Orléans a engagé Jane pour chasser et tuer l'un des leurs. Cependant, elle se rend vite compte que dans une communauté vieille de plusieurs millénaires, les anciennes coutumes ont la vie dure. Aidée de sa meilleure amie sorcière, Jane va tenter de mettre un terme à des querelles centenaires. Jamais elle n'aura été aussi près de découvrir l'origine secrète de l'apparition des vampires. Cependant, dans une ville dévorée par les vieilles rancunes et la magie noire, Jane devra se battre pour protéger les uns et les autres, et pour sauver sa propre peau.

La Lame de Miséricorde

Ça chauffe à la Nouvelle-Orléans. Les garous ont révélé leur existence au monde, et ont ravivé les tensions de longue date qui les opposent à leurs vieux ennemis : les vampires. En tant qu'employée de confiance de Léo Pellissier, le maître de sang de la ville, Jane se retrouve prise entre deux feux.
Lorsqu'elle est attaquée par une meute de loupsgarous en maraude, Jane est reconnaissante de recevoir l'aide d'un étranger mystérieux, répondant au nom de Girrard. Il lui explique alors qu'il a été la « Lame de Miséricorde » de Léo, une fonction sacrée qui lui donnait la charge de tuer les vampires devenus fous. Ce que Jane ignore est la raison pour laquelle le puissant assassin a quitté la ville et, plus troublant encore, la cause de son retour. Et ce n'est définitivement pas pour rendre la vie de Jane plus facile...

La Malédiction du Corbeau

Les vampires d'Asheville veulent établir leur propre clan, mais comme ils doivent fidélité au Maître des Vampires de la Nouvelle Orléans, c'est avec lui qu'ils doivent négocier les termes du contrat. Et pour s'assurer de trouver une solution équitable, le Maître envoie son meilleur combattant que le sang lui permet de s'offrir : Jane Yellowrock. Mais lorsque des campeurs locaux sont attaqués par une créature, Jane passe du statut d'émissaire à celui d'enquêtrice. Et si elle ne veut pas faire face à un Maître des Vampires très énervé, elle va devoir faire des heures sup'. Heureusement que c'est la meilleure dans son job !

 

0

Chronique - Tome 1

Jane Yellowrock une nouvelle série de plus à mon active alors on commence avec le tome 1. Je dois dire qu'il n'est pas si mal ça change de la lycanthrope on se retrouve dans la tête de notre héroïne et elle est une changeuse de peau ce qui est étrange, la couverture du livre nous met sur la piste de ses origines Cherokee, mais son histoire est un peu flou et complexe.

Elle partage son corps, ou plutôt son être avec une bête on saura comment la femelle est arrivé en elle. Bon tout ça n'est qu'une partie du livre, mais Jane est une tueuse de Vampire une des meilleurs, elle a de la force et une volonté hors du commun, on commence avec son nouveau contrat à la Nouvelle-Orléans dans le quartier français pour tuer « un vampire paria » voilà commence la chasse.

Elle arrive chez une vampire nommé Katie qui est la vampire du chef des vampires de la ville un dénommé Léonard, j'aime les vampires, mais celui-ci ne fait pas parti de mes favoris. Jane a 10 jours pour trouver le vampire paria qui dévore les gens de la ville et qui repend le sang partout, mais petit à petit on découvre que ce n'est pas un vampire, mais un mangeur de foie. Le livre est plus centré sur la chasse de cette bête qu'autre chose, on en apprend des petites choses sur les origines de Jane, on n'est pas centré sur la romance bien qu'un dénommé Rick LaFleur dont Jane s'amuse à l'appelé Joe, oui c'est un de ses passe-temps de renommé tout le monde, il y a Troll qui s'appelle Tom qui est le garde du corps de Katie, Gros Bras qui s'appelle George qui est celui de Léo le chef des vampires.

Bref Jan n'est pas le genre d'héroïne du style Riley Jenson qui est divertie, Jane, elle est introvertie, elle rougit même pour le mot nue, c'est une religieuse après tout elle a été élevé dans un orphelinat religieux. Par moment on se retrouve dans la tête de la bête c'est assez marrant ses passages.

On pourrait ne pas aimer ce livre parce qu'on a de « l'action » et pas une pointe de romance, on dans l'univers des vampires, dans une traque sans fin, on sait que Jane n'a pas eu de petit ami depuis un moment parce que la Bête dit à un moment donné « Jane ne s'est pas accouplé depuis un moment », bien qu'elle soit en Jane, elle l'aime comme une mère, pour ma part ce n'est pas un souci trop habitué à les héroïnes qui fait les héros courir après elle ou bien les deux se repousse, mais c'est vrai j'aurais bien aimé quelque chose.

Jane ne reste pas indifférente au « homme » du livre, Léo le vampire a montré son intérêt comme le garde du corps de Léo, Rick est le candidat que la Bête semble avoir choisir pour Jane, mais cela ne change rien à l'affaire. Vers la fin du tome on est bien centré sur le combat final, Jane met fin à la vie de la bête, elle a mangé pas mal de vampire ce qui laissera le chef des Vampires dans un grand deuil parce que son fils était l'une des victimes.

Tout ceci pour dire bien qu'il n'est pas de romance et que Jane ne semble pas s'intéressé de près ou de loin au gente masculin ça ne semble pas être un si mauvais livre. J'espère quand même que le tome 2 sera un peu mieux.

Et bien Jane n'est pas parti de la Nouvelle-Orléans, j'ai l'impression qu'elle va devoir trouver une maison parce que son séjour risque d'être permanent. Sa meilleure amie une sorcière qui a une petite fille avec des pouvoirs grandioses et son fils la rend visite.

On commence ce tome avec Jane qui est sur la piste du vampire qui crée des vampires et les laisses dans la nature et se transforme en vampire paria.

Jane est de plus en plus instable la pleine lune approche et la Bête veut qu'elle s'accouple. Elle a fait une séance bien musclée avec George Dumas alias Gros Bras, le garde du corps de Léo, mais rien n'a été conclu parce qu'elle a compris que George est bien entiché des vampires (Eurk). En parlant de Léo, il est devenu fou, la mort de son fils le rend instable, la tristesse est une chose, mais je crois bien qu'il a vraiment perdu la raison.

Dans tout cela, Molly la meilleure amie de Jane se fait attaqué, et les enfants sont enlevé avec Bliss la sorcière encore dans l'anonymat, Jane se trouve dans une impasse, elle fait des recherches sur les vampires, elle apprend pas mal de chose, mais cela la ne fait que l'attiré les foudres de Léo qui l'attaque après avoir essayé de la brûlé vive, il la mâchouille comme un chewing-gum.

Rick fait des petites apparitions je l'aime bien lui, Jane semble le faire confiance et elle le mettra dans la confidence ce qui l'aidera pour la suite des événements.

On apprend un peu plus sur la nature des vampires de cette série du comment ils sont né du pourquoi ils craignent les croix, ect... Jane a mené bien son enquête et a tenu bon jusqu'au bout. L'action et le suspense est à son fort dans ce tome, je dirais qu'il surpasse même le tome 1, une chose est sûre elle n'a pas le temps pour autre chose que sortir ses armes et se battre.

On a une partie où ENFIN elle embrasse Rick celui que j'aime bien, mais bon c'est de courte durée, que voulons-nous la Princesse à peau rouge semble faire la vierge effarouché. Le combat final fait rage, dommage elle a perdu l'un de ses hommes, mais elle a retrouvé les enfants de sa meilleure amie dont le mari lui avait la promesse de la tuée si jamais elle ne les ramenait pas en vie.

Bon ok j'ai voulu sa tête à de nombreuse reprise je parle de l'auteur me disant qu'elle doit être allergie à la romance lol, parce que Jane fuit tous les hommes bien que Léo on l'élimine et George alias Gros Bras aussi, mais la fin d'un coup un sacré ravivement de la situation quand j'ai lu « nouveau petit ami » j'ai failli lâcher le livre. Jane embauché à plein temps par Léo qui semble avoir enfin quitté son deuil qui a fait un sacré nettoyage parmi les siens et semble prêt à enterré la hache de guerre avec les sorcières, comme j'ai dit ce tome est vraiment meilleur que le tome précédent.

Maintenant j'ai vraiment hâte de lire le tome 3.

On se souvient de Jane, la jeune femme plein de mystère qu'on apprend à connaître et apprécier ? La revoilà dans ce troisième tome, toujours amoureuse et combler dans les bas de Nick le policier qu'on a rencontré depuis dans le tome 1.

Mais rien n'est jamais calme dans la vie de Jane, toujours l'employer de Léo le chef des vampires, elle se voit rappelé au poste. On n'a rencontré jusqu'à aujourd'hui des Vampires et des Sorcières rentrent en liste les félins et les loups, ils font leur coming out en directe, les choses prennent de l'ampleur encore un emploi de tache pour Jane.

Mais elle n'aurait pas deviné que rien n'est jamais facile quand Léonard Pellister est impliqué. Il l'envoie à un rendez-vous, la voilà prit dans un guet-apens, elle est sauvée de justesse par un « homme » dit être la Lame Miséricorde de Léo un dénommé Girrard, mais ce dernier semble l'avoir banni pour quelque chose arrivé depuis des siècles, j'ai eu des doutes sur sa personne, mais rien ne changera cela au fur et à mesure de les chapitres avance.

Nick disparaît sans laisser de trace, Jane se déclare célibataire, tout laisse entendre qu'il est infiltré soit dans les rangs des loups soit des félins, mais rien ne justifie son silence. Les choses se corsent pendant une soirée, la compagne d'un grand représentant meure.

Gros Bras « George » sera le principal suspect, mais nous savons tous qu'il aime trop Léo pour avoir fait une chose pareil, alors Jane acceptera de l'innocenté pour la bonne cause, mais elle est pris au piège, mais elle reprend dès le début toute l'histoire, Gros Bras nous sera d'un grand secours il lui racontera ce qui était arrivé des siècles plutôt lors d'une grand réunion comment il a perdu sa mère et sa sœur...

Jane se prépare pour la grande bataille, elle retrouve la piste de Nick, mais nous ne savons toujours pas ce qui lui est arrivé, elle finit par comprendre que Girrard l'avait lis envoûté et avoir mis un pistage sur elle, mais trop maligne avec sa bête, elle s'en défait, on se rappelle du groupe Marine dont elle s'est rapproché, ils lui seront d'un grand recours encore une fois, elle sauve Nick, trouve les coupable et les punis rien de bien difficile pour Jane.

La fin, Nick convalescent refuse de voir Jane, elle se décide à fuir et oui, elle fuit la ville pour s'éloigner de Nick, mais ce dernier ne semble pas avoir dit son dernier mot. Ce tome aurait dû être le dernier, mais Faith nous fait l'honneur de nous gratifié d'une suite et je ne l'a donne pas tort parce que j'aurais grincé des dents.

J'avais hâte de retrouver Jane quand j'avais lu les trois premiers il y a quelque temps de ça puis la maison d'édition avait fermé puis j'ai été plus que ravie que Panini les a achetés, mais bon passons à ma chronique.

Je ne sais pas si c'est l'attente de la réédition des tomes précédents ou je ne sais quoi qui fait que j'ai moins aimé ce tome. Pourtant Jane reste Jane, toujours à courir à gauche à droite. Elle est envoyée à Asheville pour un pourparler suite à l'affranchissement prochain du maître Vampire.

Garde rapproché de Grégoire, mais entre-temps elle est allée voir Rick vous vous souvenez de lui ? Un officier de police qui l'avait aidé dans pas mal d'enquêtes au cours des tomes précédents qui a fini par se faire mordre par une Panthère Noire...

Bref, magie, vampire, démon, ange, tout un plein d'action, mais je me dis qu'il me faut la suite pour comprendre pas mal de choses surtout sur Léo.

J'affectionne toujours la série simplement je me demande où Jane va avec tout ce qui l'entourent.

 

 

 

 

 

 

3 reflexions sur “Jane Yellowrock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *