Interview Auteur : Rodrigue Piberne

Biographie :



Rodrigue PIBERNE, jeune écrivain d’origine sarthoise, habitant désormais dans la région parisienne, a toujours été passionné par la littérature de l’imaginaire. Ayant dévoré dans sa jeunesse les écrits de Maupassant, Poe et Lovecraft, c’est tout naturellement que son premier roman, Les chroniques d’un démon buveur d’âmes, aborde l’univers du fantastique. Il y décrit un monde peuplé d’anges et de démons, où les humains ne sont que les pions d’un échiquier géant dont ils n’ont même pas conscience.

L’Interview




Bonjour Rodrigue, premièrement merci d’avoir accepté de répondre à quelques petites questions.



C’est un plaisir.






Parle-nous un peu de toi, qu’est-ce qui t’a donné l’envie d’écrire ?



En fait, depuis que je suis tout petit, je me suis toujours raconté des histoires avant de m’endormir. Au fil du temps, certaines d’entre elles se sont structurées. Je me suis alors dit : pourquoi ne pas les coucher sur le papier ? Et j’y ai pris goût !






Où trouves-tu tes idées ?



J’ai en règle générale le début, la fin et les principales péripéties de mes romans avant de les écrire. Le reste vient naturellement en écrivant. Après, je suis certainement influencé par mes lectures, les films que je regarde et les jeux vidéo auxquels je joue.






J’ai lu ton roman Les Chroniques d’un Démon Buveur d’Ame (chronique) raconte nous comment l’idée t’es venue d’écrire cette histoire.



J’ai toujours aimé les histoires peuplées de créatures surnaturelles. J’avais envie d’en écrire une en abordant certains thèmes qui me tiennent à cœur : comment le pouvoir peut vous éloigner des gens que vous aimez, la destinée de tout un chacun et bien sûr une belle histoire d’amour. Je voulais aussi rompre certains codes du genre. Mes démons et mes anges ne sont pas plus bons ou mauvais les uns que les autres.






T’es-tu senti proche de Nicolas qui est devenu Zent ?



Je pense qu’il y a toujours une grosse part de proximité entre le héros d’un premier roman et son auteur. Nicolas, au début de mon livre, est le jeune étudiant que j’étais quand j’ai commencé à écrire ce roman. Plus tard, quand il devient un démon, certains de ses traits de caractère, certes exacerbés, sont ou ont probablement été les miens.






Quel est ton personnage préféré dans cette histoire ?



Si j’élimine les deux narrateurs principaux pour qui j’ai bien évidemment une tendresse particulière, je dirai Cylia, le premier amour de Nicolas. Elle peut paraitre un brin effacée au début du roman, mais elle se dévoile par la suite.






Dans quel genre d’ambiance aimes-tu écrire, dans le calme, dans la musique ou autre ?



Alors là, ça dépend vraiment des moments. J’écris souvent avec un fond sonore autour de moi – télévision, musique (surtout du Within Temptation pour mon premier roman) –, mais j’ai aussi parfois besoin de silence.






Parle-nous un peu de tes futurs projets sans trop nous en dévoiler bien sûr.



J’ai la mauvaise habitude de trop m’éparpiller… J’ai terminé un roman court de science-fiction qui est en phase de relecture. Sinon, je travaille en parallèle sur 3 projets : la suite des Chroniques d’un démon buveur d’âmes, un recueil de contes et nouvelles fantastiques et un nouveau roman de science-fiction.






Pour boucler notre interview des petites questions générales :




Si tu devais conseiller une personne qui voudrait se lancer dans l’écriture, ça serait quoi ?



Je pense qu’il faut d’abord écrire pour soi. Si on prend du plaisir à écrire, on en donne forcément à nos lecteurs. Il ne faut pas non plus hésiter à faire lire ses textes et accepter la critique, tout en assumant ses choix narratifs.






Mise à part l’écriture quelles sont tes autres passions ?



L’astronomie, dont j’ai fait mon métier étant donné que je suis ingénieur d’études dans un laboratoire de recherche spatiale et les jeux vidéo, même si j’ai de moins en moins le temps de jouer.






Lis-tu aussi ? Si oui, quel genre de livre aimes-tu ?



Je lis bien évidemment du fantastique (Poe, Maupassant, Lovecraft), de la science-fiction (Herbert) et un peu de fantasy.






Nous avons fait le tour donc je te remercie encore de ta participation et à bientôt pour la suite de tes aventures.


Merci à toi. Je te souhaite une bonne continuation et te félicite pour le travail que tu fais sur ton blog.




Vous pouvez trouver Rodrigue aux liens suivants :


Page FB du livre 

Son Site Officiel


Rendez-vous sur Hellocoton !

4 reflexions sur “Interview Auteur : Rodrigue Piberne

  1. Pingback: Concours de la Rentrée : Semaine 3 | Read-A-Passion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *