Interview Auteur : Lydie

Biographie :



Lydie Lemaire Williams n’a pas attendu l’âge adulte pour entrer en écriture. Dès sa plus tendre enfance, textes et poésies animent son quotidien. Plus tard, elle deviendra auteure de chansons puis, dévorée par l’envie d’aller plus loin sur le chemin de ce mode d’expression, elle entamera la rédaction d’un premier roman. « Regarde-moi ! » vit le jour en janvier 2013.
Lydie Lemaire Williams réside actuellement à Belleu, près de Soissons, et profite du calme des terres de Picardie pour se consacrer à sa passion. Un second livre intitulé : « De fil en aiguille » sortira fin septembre, début octobre 2013, sous l’œil attentif de son mari et de son fils âgé de 17 ans.


L’Interview




Bonjour Lydie, premièrement merci d’avoir accepté de répondre à quelques petites questions.





– Tout le plaisir est pour moi ! C’est à moi de te remercier pour l’intérêt porté à mes écrits.






Parle-nous un peu de toi, qu’est-ce qui t’a donné l’envie d’écrire ?





– J’avais besoin de m’exprimer. La chanson m’a aidé à le faire durant quelques temps, mais le besoin d’écrire plus encore s’est fait sentir. J’aime être isolée, et quelle autre passion que l’écriture pour laisser vagabonder son imagination ? En fait, je ne me suis jamais posé la question de savoir comment, ou pourquoi. C’est arrivé tout naturellement, comme de vouloir lire et d’aimer lire. Pourquoi la lecture est-elle une passion pour toi ? Qu’est-ce qui t’a donné l’envie de lire ? Oui je sais, je réponds à une question par une autre, je suis désolée.






Où trouves-tu tes idées ?





– Partout ! J’observe, j’écoute, j’enregistre, je note tout ce qui m’a intéressé ou interpellé. Je puise mes idées là où elles se trouvent. Dans la rue, mes expériences personnelles et celles de mon entourage. Mon imaginaire fait le reste.






Après avoir lu ton tome 1 (chronique) après l’avoir gagné grâce à ton tirage sur ta page FB, je me demandais (question pas du tout personnelle) est-ce que tu es proche de la psychologie ou du corps médical ?





– J’aurais aimé faire beaucoup de choses étant jeune. Prof de sport, chanteuse, agent de police, également psychologue. J’aime les enfants. Je ne supporte pas de les voir souffrir. Pourquoi Morgane est-elle psychologue pour enfants ? Parce que j’aurais aimé l’être, tout simplement. A contrario, j’aurais aimé de tout cœur que cette profession n’existe pas. Aucun enfant ne devrait avoir à consulter…En ce qui concerne le corps médical, j’en suis en quelque sorte proche en effet, mais de l’autre côté de la barrière. Je suis tout de même entourée d’infirmières qui m’aident dans mes recherches.






Pas facile de poser une question sans qu’elle ne paraisse pas personnelle… Morgane a un passé très lourd comment l’idée tes venus d’écrire « Regarde-Moi ! » avec un tel sujet ?





– Effectivement, difficile de développer sans que ma réponse ne paraisse personnelle. Tout auteur puise ses idées quelque part. Qui n’a pas eu un passé difficile ou tortueux ? Là je me rends compte que je réponds encore par une question ! Néanmoins, « Regarde-moi ! » est une fiction.






Tout tes personnages ont de près ou de loin un mal que ça soit physique ou psychique, alors je me demande aimes-tu le drame, le mélodrame ou autre qui touche de près ou de loin à la souffrance dans un texte ?





– Pas exactement. Je pense qu’il s’agit plutôt d’un exutoire en ce qui concerne mes écrits. Que ce soit pour mes textes de chansons ou mes romans. Ils vécurent heureux…Voilà ce que j’aime, sans parvenir à le retranscrire. Il m’est arrivé plusieurs fois de vouloir écrire une chanson qui soit enjouée, mais j’en suis incapable. Pourquoi ? J’imagine que je ne suis pas faite pour ça.






Je vois qu’avec ton personnage masculin Jack tu nous montre dans ton texte que l’amour peut tout vaincre que ça soit les maux ou le temps, il a quand même attendu dix ans Morgane qu’est-ce qui t’a orienté dans cette voie pour leur histoire ?





– Je voulais démontrer que le temps, la douleur et les erreurs n’ont pas d’emprise sur l’amour. En tout cas, j’aime à le croire.






Derrière ton texte a-t-il une morale quelconque ? Si oui laquelle ?





– Il y en a plusieurs en réalité. Cependant, je laisse au lecteur le soin de se faire sa propre idée du roman.






Te sens-tu proche de l’un de tes personnages ? Si oui lequel et pourquoi ?





– Tous, mais Morgane reflète plus ma personnalité.






Parle-nous un peu de tes futurs projets sans trop nous en dévoiler bien sûr.





– Le tome 2 de « Regarde-moi ! » sortira fin septembre début octobre. Contrairement au premier, « De fil en aiguille » est un thriller. Si les lecteurs me le permettent, j’écrirai le tome 3 qui clôturera la trilogie.






Dans quel genre d’ambiance aimes-tu écrire, dans le calme, dans la musique ou autre ?





– La musique accompagne mes écrits. Je ne peux concevoir de passer une journée sans musique, c’est impossible.






Pour boucler notre interview des petites questions générales :




Si tu devais conseiller une personne qui voudrait se lancer dans l’écriture, ça serait quoi ?





– Qu’il faut se lancer ! Si le besoin s’en fait ressentir, cela ne coûte rien de prendre sa feuille et d’y poser sa plume. Ensuite, faire lire ses écrits. Il faut choisir les personnes qui seront objectives. Si les critiques sont positives, tentez le tout pour le tout en envoyant le tapuscrit aux maisons d’édition. Là, c’est un parcours du combattant, mais qui ne tente rien n’a rien…






Mise à part l’écriture quelles sont tes autres passions ?





– Et bien j’en reviens à la chanson. Pas l’écriture des textes non, chanté !
J’aime aussi jardiner, malheureusement le temps m’a beaucoup manqué cette année. Je n’aimerais pas que l’on voit dans quel état se trouve mon jardin !






Lis-tu aussi ? Si oui, quel genre de livre aimes-tu ?





– Je vais me faire des ennemis ! Lorsque je suis en « mode » écriture, je ne lis pas. La peur de plagier…
Il faut dire aussi que, même si cette peur n’était pas présente, l’écriture et la promotion d’un roman prend énormément de temps. « De fil en aiguille » enfin terminé, j’ai voulu lire « Demain » de Guillaume Musso. Impossible de passer le chapitre 3 ! Le temps me manque considérablement.






Nous avons fait le tour donc je te remercie encore de ta participation et à bientôt pour la suite de tes aventures





– C’est moi qui te remercie ! A très bientôt…




Vous pouvez trouver Lydie aux liens suivants :


Sa pages FB : 

Lydie Lemaire Williams

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 reflexions sur “Interview Auteur : Lydie

    1. Anonyme

      Encore merci pour l'interview. C'est toujours un réel plaisir.
      A très vite sur ma page Facebook !

      LLW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *