Fifty Shades (Cinquante Nuances)

 

 
 
 
 
 
Titre : Cinquante Nuances
Auteur : E.L James
Editeur : J.C Lattes
Genre Romance Érotique

2

Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Lorsqu'Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d'entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l'oublier – jusqu'à ce qu'il débarque dans le magasin où elle travaille et l'invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.

Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu'ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets...

 

0


 

Première chose avant de lire ma chronique, ceci son mes sentiments donc chacun pense ce qu'il veut de ce qu'il lit, je respecte l'œuvre de l'auteur avant toute chose.

Cinquante Nuance de Grey, j'avais déjà eu une overdose suite à toute cette pub qu'il a eu dès sa sortie donc j'avais décidé de ne pas l'acheté, ma binôme Sylvie (Imaginary-World-Book) avait prévu de l'acheté donc elle me l'a passé et je l'ai lu, mais quel lecture...

Place à mes sentiments sur ce livre. 

Ce n'est pas le livre de l'année, je vais être franche, au début j'ai tourné de l'œil à force de voir Ana rougir, je crois que le rouge lui sied bien... Innocente, naïve ? Va savoir, je l'ai trouvé bien libertine à la longue... Mais on va dire que c'est la situation qui le voulait... Mais elle était bien marrante avec sa conscience et sa déesse je crois que c'était la touche « fun » du livre, cela me faisait souvent sourire, mais bon c'est sans plus. 

Christian le héros, alors lui je ne vais pas me pencher sur lui, parce que c'est un cas... Je dois avouer que sa personnalité est assez déroutant, personnellement un homme comme ça, je regarderais toujours derrière moi pour assurer mes arrières... Je pense qu'il y a des points à soulever mais je pense aussi que ça sera dit dans la suite, mais quand même ce mec me donne froid dans le dos. Mais je sens déjà le dénouement, une enfance meurtri on l'a aperçu déjà donc quelque chose de choquant à souhait... 

Passons à l'histoire même... Vraiment est-ce une histoire ? J'ai eu l'impression de lire un Harlequin comme vous le savez j'en lis assez souvent, simplement là au lieu d'un happy end, on a un semi suspense, mais on sait déjà ce qui va se passer dans la suite non ? Disons on peut se faire le scénario sans problème. Pas de suspense, pas de sujet concret a moins qu'il a eu un, mais que je l'ai pas saisie, si ? 

À la fin du livre j'ai survolé un passage dans « La Chambre de la Douleur » comme le nomme Ana, j'ai eu une overdose, ok sur le moment ça va, mais bon sortir dans un acte passer dans un autre à peine une page et demi c'est lourd à la longue. Bien que son dernier passage dans cette chambre est le clou de l'histoire mais ça aurait peut-être un autre déclencheur tout aussi « fascinant »... 

Je dirais une chose, le « Cinquante Nuance » était bien trouvé. Les chansons je ne les ai pas écoutés... J'ai dû aller chercher certaine chose sur Google, mon esprit s'est fermer sur d'autre, chose, le contrat m'a fait tourner de l'œil... Je n'ai pas été choqué, mais j'ai vu que l'auteur a été franco à tout son honneur je dirais, mais bon voilà j'ai trouvé ça comment dire... Trop dégradant ? Bref je n'ai pas vraiment le mot exact pour ce que j'ai ressentis sur le moment. 

Que dire plus ? Je trouve vraiment le livre sans fondement... Mais bon qu'attendre de plus ? On le classe dans romance, j'aimerais bien la voir moi, ok Ana aime Christian, le torturé, le meurtrie Christian, mais mise à part les actes charnels leur relation n'est baser sur rien du tout... Le « plus » qu'il avait ne constituait pas une histoire quelconque... 

Je lirais la suite, plus pour savoir comment l'auteur à mener sa barque, mais ce n'est pas sûr que je les chroniquerais j'en vois même pas l'intérêt d'avoir fait celui–ci...

 

 

 

 

 

 

 

2 reflexions sur “Fifty Shades (Cinquante Nuances)

  1. Manon S.R

    Perso j'ai adoré le premier tome et le troisième. Après le piment du premier, c'est vrai qu'il est un peu répétitif. Mais comme c'est le premier du genre que j'ai lus, j'ai adoré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *