Evernight

 

 
 
 
 
 
Titre : Evernight
Auteur : Claudia Gray
Editeur : Pocket Jeunesse
Genre Fantastique YA

2

Résumé - Tome CHIFFRE
Livre 1

Depuis son arrivée à Evernight Academy, Bianca n'a qu'une envie: fuir. Dans cette école prestigieuse aux allures de manoir gothique, où les élèves sont tous parfaits et prétentieux, Bianca n'est pas à sa place. Pire, elle se sent en danger. Un jour, elle rencontre Lucas. Lui non plus ne correspond pas aux critères d'Evernight. Il est différent, indépendant, et malgré ses airs provocants sa présence la rassure. Rapidement un lien indéfectible se tisse entre eux. Mais la menace persiste. Ici tout n'est qu'apparence et, un à un, des secrets se dévoilent. Lucas serait-il un vampire ?

 

0

Chronique - Tome 1
 

Alors mon avis sur ce tome, Lucas a toujours l'impression que quelqu'un veut du mal à Bianca ce qui est assez touchant d'un côté. Cela dit le prénom Bianca me fait penser à Bernard et Bianca le dessin animé bref retour à mon avis, le chapitre 7 est une révélation alors le truc qui tue, vers la fin de ce chapitre la bombe explose d'un coup, je crie scandale, Bianca est un vampire et Lucas un humain rien de bien extraordinaire.

Au chapitre 8, j'ai trouvé que l'histoire est mal ficelée ce que je veux dire c'est que Bianca savait ce qu'elle était, mais on n'a pas eu vent avant qu'elle ne passe à l'étape suivante, ce qui fait que par moment cela est incompréhensible.
Lucas me fait rire par moment, il relève question sur question et suggestion sur suggestion ce qui est compréhensible Bianca l'a pris pour de la nourriture et il n'en sait rien.

Un élève au nom de Ranulf m'a bien fait rire, Evernight est une école pour les vampires de l'ancien temps pour les aider à ne pas se sentir dépasser avec le temps moderne et bien ce cher vampire est né ou mort au moyen-âge ce qui fait pour lui le IPod qui est devant lui fonctionne avec un esprit, un moment de décompression de rien du tout, mais c'est déjà ça.

Bianca embrasse petit à petit sa vraie nature sans pour autant avoir franchi la ligne, mais ce qui me dérange c'est qu'elle savait ce qu'elle allait devenir, au chapitre 8 j'ai eu encore ce moment de chute, je trouve que les évènements ce suivent oui, mais que c'est mal ordonné, certaines choses peuvent être floues comme d'autre révélatrice c'est ce que le très cher Lucas va apprendre et la chute sera brutale.

Les choses avancent à une vitesse surprenante normale avec 305 pages l'histoire se tasse ce qui fait plusieurs points peuvent être négligé ce qui reste mon avis, il n'y a pas vraiment de méchant, du moins pas de suite, c'est un mélange de mystère et d'énigme et plein de questions et de fait.

L'auteur a répondu a certaine question comment tuer un vampire, comment le devenir, mais le meilleur c'est qu'ils peuvent donner naissance. L'humour du livre c'est de voir les vampires qui essaient de ne pas se perdre avec le changement de temps, Joséphine la folle qui partage la chambre de Bianca surnomme la télé la boite à bêtise.
Et comme j'ai dit les choses vont vite on passe d'un moment de tranquillité à un moment d'action, et bien encore une révélation, Lucas n'est pas ce qu'il dit être...

« Et si Roméo et Juliette avaient été des vampires » c'est ce qui est écrit sur la couverture de devant et bien voyons comment elle a réussi son exploit, la réponse et bien je ne vais pas vous la donner, bien sûr vous pouvez toujours me le demander.

Comme j'ai dit il n'y a pas vraiment de méchant, juste la directrice qui a un visage qui ne dit rien de bien, mais les choses seront découvertes dans la suite.

L'amour donne parfois des ailes, les paroles de Lucas sont si touchant que même moi je l'aurais pardonné d'avoir menti.
Alors conclusion final, l'histoire sera sur 4 tomes ce qui nous laisse le temps de nous faire à l'idée de ce qui se passe réellement, pour ce premier tome et bien le destin à bien fait les choses, disons elle a gardé en tête que dans Roméo et Juliette de Shakespeare c'est deux familles qui se détestent et que leur enfant se sont laissé emporter par la flamme de la passion et que c'est voué à l'échec, mais j'imagine qu'elle ne va pas en faire un mélodrame qu'ils meurent à la fin dans le but de cesser la guerre qui se livre entre eux... 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *