Devil’s Kiss

 

 
 
 
 
 
Titre : Devil's Kiss
Auteur : Sarwat Chadda
Editeur : Pocket Jeunesse
Genre Fantastique YA

2

Résumé - Tome CHIFFRE
The Devil's Kiss

Un ange déchu. Une héroïne sans reproche. Un baiser démoniaque. A quinze ans, Billie est loin d'être une adolescente comme les autres, et encore moins une bonne élève. Elle s'endort en classe, sèche les cours, oublie ses devoirs. Elle a des airs de garçon manqué, avec ses cernes, ses bleus, ses cicatrices. Des amis, elle n'en a quasiment pas. Billie est chevalier de l'ordre des Templiers. Sa mission : tuer les démons et les anges déchus. Alors, quand elle rencontre le charmant Mike, son désir de liberté se réveille... Mais elle devra faire un sacrifice qu'aucun autre Templier n'a accompli avant elle....

 

0

Chronique - Tome 1
 

The Devil's Kiss que dire de ce roman ? Et bien premièrement l'histoire en elle-même est bien, je dois dire que le sujet de Templier n'est pas mal, mais j'ai eu une overdose à un moment donné du fait que tout se retournait sur la religion disons à chaque référence on se retrouve avec une remarque de ci et de ça, on part des démons, anges et autre, mais quand même.

C'est écrit à la troisième personne, mais on est le plus souvent avec Billie, une jeune fille qui n'aime pas ce que son père a fait de sa vie, elle rêve d'une vie normal au maximum, mais c'est son entêtement qui crée le fossé de la suite de l'histoire.

Le « héros » Kay, son ami d'enfance on ne sait pas vraiment au début ce qu'elle ressent pour lui, c'est vers la fin que tout se joue... Un peu tard on dira, bon j'imagine que l'auteur à prévu quelque chose pour la suite ou non pour ce personnage...

La couverture on voit un ange qui enlace la jeune fille, cette ange est le vilain, Michaël, mais même là il y a un disfonctionnement parce qu'il ne se passe rien entre eux... Lui est en quête de sa gloire d'avant et cela causera sa perte pendant que Billie, elle se laisse tenter par la « liberté » en un ou deux chapitres.

J'aurais pu l'aimer ce livre vraiment malgré son côté soft, mais il y a un côté lourd je trouve, va savoir si ce n'est que moi qui le voit ou non...

Mais bon je verrais bien ce que la suite donnera.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *