Chroniques de MacKayla Lane

 

 
 
 
 
 
Titre : Les Chroniques de Mackayla Lane
Auteur : KMM
Editeur : J'ai Lu
Genre Urban Fantasy

2

Résumé - Tome CHIFFRE
Fièvre Noire

MacKayla Lane perd sa soeur Alina, victime à Dublin d'un assassinat inexplicable. Menant sa propre enquête, elle apprend que sa soeur menait une double vie et découvre son propre don de double vision : des hommes séduisants deviennent sous ses yeux des créatures démoniaques, des Faës noirs, prédateurs de jolies jeunes femmes. Elle rencontre alors Jericho Barrons, un bouquiniste très bien informé sur le monde étrange où semblait évoluer Alina. Tous deux vont partir en quête du Livre noir, grimoire mythique qui seul pourra sauver le monde de l'invasion des monstres Faës Unseelies qui se prépare.


Fièvre Rouge

" Je suis une sidhe-seer, une humaine capable de voir les faës, ces effrayantes créatures d'un autre monde installées parmi nous depuis des millénaires et dissimulées sous des voiles d'illusion. Mon univers a commencé à se fendiller à la mort de ma soeur, et j'ai l'impression que, depuis, il n'en finit plus de s'effondrer. Je ne parle pas seulement de mon petit monde personnel: il s'agit aussi du vôtre. Les murs entre humains et faës sont en train de s écrouler. Et je suis la seule à pouvoir nous sauver. "


Fièvre Faë

"En venant à Dublin, j'avais deux buts. Découvrir qui a tué ma soeur et venger celle-ci. Vous voyez avec quelle facilité je le dis, à présent? Je veux la vengeance. Un vengeance avec un grand V. Un vengeance avec des os brisés et des flots de sang.
Je serais sans doute morte peu de temps après avoir posé mes jolis petits petons aux ongles vernis sur le sol irlandais, si je n'avais pas poussé la porte de la librairie de Jéricho Barrons. J'ignore qui il est, ou plutôt, ce qu'il est. Ce que je sais, c'est qu'il détient des connaissances dont j'ai besoin et que je possède quelque chose qu'il désire, ce qui fait de nous des alliés.
Et le dernier espoir de l'humanité..."


Fièvre Fatale

A la merci de mes ennemis, je lutte pour survivre, c'est-à-dire, en l'occurrence, pour ne pas tomber sous le charme fatal de celui que je me suis juré de tuer... mais je sens que je perds la bataille, que les frontières entre notre monde et celui des Faës sont en train de céder. Je sens que j'entame le combat le plus difficile de ma vie. Je ne laisserai pas tomber. Je sais que j'ai des alliés, et, plus important, la mémoire de ma soeur assassinée à défendre. Saurai-je faire face à la vérité ?


Fièvre Sombre

"Rien n'est au-delà de mes capacités. Je suis tout. Vous êtes un livre. Des pages avec une reliure. Vous n'êtes pas né. Vous ne vivez pas. Je ne connais pas la peur. Que voulez-vous de moi ?
Ouvre les yeux. Vois-moi. Vois-toi. Files yeux sont ouverts. Je suis le bien. Vous êtes le mal."

Conversation avec le Sinsar Dubh.

0

 

Mes avis sont assez explicites donc si vous avez l'intention de le lire les livres et que vous ne voulez rien savoir alors je vous conseille de pas lire la suite, quand je fais mes avis, j'aime dire ce qui m'a plu, ce qui me dérange ect... C'est désagréable pour certain(e)s et je ne veux pas vous gâcher votre plaisir alors à vous de voir si oui ou non, vous allez faire coulisser la barre pour lire ce qui figure en dessous.

 

Chronique - Tome 1

Au début de ma lecture, au « prologue » je me suis demandé qui parlait bien sûr, après Mac s'est présenté et elle parlait du présent et du futur en même temps ce qui est un peu hors du commun c'est une bonne chose, puis arrive le drame familial, j'aime bien son caractère, elle refuse ce qu'on mâche et qu'on lui demande d'avaler et veut avoir les réponses à « ses » questions donc part pour l'aventure et s'envole pour Dublin où les aventures commencent, je la trouvais bien terre-à-terre et loin d'être naïve, mais refusais de croire plutôt que voir ce qui est sous ses yeux, mais c'est compréhensible, elle le dit elle-même, elle a toujours cru au ciel et à la terre sans se demander s'il avait un parallèle à côté « du moins je l'ai traduit de la sorte ce qu'elle a voulu nous faire comprendre » .

Sa rencontre avec le héros Jéricho Barrons, un prénom très original d'ailleurs, a été un moment de pure délice, il rejoint les héros que j'aime tant, la liste est longue, mais il arrive dans les 3 premiers pour le moment, j'adore son franc-parler au momentje tape ce petit bout d'avis je suis à la moitié du livre, les deux n'ont pas eu d'approche quelconque si c'est pour se lancer des piques ou se dire ce qu'ils pensent, mais ça faut le détour.

Une réplique que j'ai bien aimée, c'est de la part de Barrons : « Vous pouvez nager au milieu d'un lac d'eau bénite avec une bouée de gousses d'ail autour de la taille, cela n'empêchera pas un vampire affamé de faire de vous ce qu'il veut ».

Mais j'ai plein de questions qui ne sont toujours inassouvies, qui est-il ? D'où vient-il ? Il est bien mystérieux, on ne sait rien de lui à part son nom et son prénom, il a trop de force pour être un simple humain, est-il de « sang » royal ?

En quelques jours Mac est devenu une championne en cambriolage et en course contre la montre simplement l'arrivé de V'lane est un peu comment dire énervant, le mec sort de nulles parts et voilà qu'il pervertit la petite Mac, non sans blague un regard et Mac perd la tête, elle se déshabille sans s'en rendre compte et lui il en profite bien, mais elle a un caractère bien trempé on ne peut pas faire ce qu'on veut d'elle sans courir aucun risque.

J'ai été surprise de la fin, alors prenons dans l'ordre, Mac qui se transforme en apprentie détective, elle fait elle-même des recherches, elle n'a pas confiance, ni en V'lane et ni en Barrons, c'est un peu de sa faute à celui-là, il est trop mystérieux, on lui pose une question et il répond par une question ou une pique qui nous met encore plus de doute.

Elle part à l'aventure toute seule, pour une « blonde » elle sait réfléchir même-ci, elle est bien midinette, j'aime bien la partie où elle fait Barrons lui vernir sa main droite, bref, je la trouve curieuse par moment terre-à-terre, butée, irréfléchi, soulante et changeante du style, oui, non et puis merde...

Elle finit par trouver l'indice que sa sœur l'a laissé avant de mourir puis le lieu, mais tout cela se solde en un « échec », elle doit la vie à Barrons qui n'a toujours pas décidé de répondre aux questions que je me pose tout comme Mac, mais j'ai été plus que surpris de l'entendre l'appeler par son prénom au moment où celle-ci frôlait la mort, puis de lire, « il m'embrassa » à quel moment est-il tombé amoureux ? À quel moment a-t-il laissé tomber son masque sans que je le remarque ?

Oh j'ai failli oublier « le Haut Seigneur » n'a pas l'air faë ni humain qu'est-il ? Tout le monde trempe dans les ténèbres à ce que je vois, Mac a fini par savoir c'est lui qui était le mystérieux amant de sa soeur, mais était-il le meurtrier ?

Ce tome 1 est bien tassé, les aventures de Mac vers la vengeance de la mort de sa soeur est loin d'être achevé, des secrets sur sa naissance fait surface, mais elle essaie, j'ai bien dit essaie de faire avec ce qui pas facile de savoir 22 ans après que les gens qu'on croit être ses parents ne l'est pas ? Va savoir... Et bien Fièvre Noire se solde avec une multitude de questions et pratiquement zéro réponse.

Cette suite et bien je ne suis d'au début je ne dirais pas que j'ai eu ce que j'attendais d'une suite, mais je vais dire ce que je pense déjà du début, Mac est toujours aussi Mac, que le policier l'est retrouvé et qu'elle est essayée de le sauver c'est tout elle, mais dommage c'était trop tard en passant j'ai bien aimé l'échange du policier et de Barrons quel homme, il n'a pas froid aux yeux.

L'amour, la passion peut pousser les gens à faire n'importe quoi dire que la pauvre Mac a failli finir comme plat de résistance pour les Ombres et que Fiona dormait paisiblement dans son lit, mais il fallait que V'lane soit le sauveur qu'elle avait tant besoin et lui il avait le moyen de la sauver immédiatement, mais non il faisait la causette « On devient amis ? » mais bien sûr, je ne sais pas, mais il y a anguille sous roche (ou je me fais des idées va savoir, je suis méfiante), l'affaire des Ombres réglés, mais quel danger est encore derrière la porte ?

Mac, la curiosité est son plus grand défaut, mais là je dois avouer qu'elle avait marre qu'on la prenne pour le dindon de la farce, elle voulait des réponses et bien elle en a eu, mais ne sait pas quoi en faire avec disons elle en a sans en avoir c'est toujours mieux que rien non ?

Maintenant ce qui m'énerve le plus avec elle c'est qu'elle répète sans cesse « Comment pouvait-on nourrir des sentiments aussi intenses pour Barrons ? », que fera-t-elle quand elle aura remarqué que c'est pour ce même Barrons qu'elle tombera amoureuse ? Elle se tira une balle dans la tête ? Cela dit leur échange de mot silencieux est vraiment un régal, j'adore ces parties même-ci c'est des non-dits.

Je me demande comment Barrons fait pour toujours savoir les choses ? Enfin le père reconnaît que Mac n'est pas leur fille, mais les choses sont de plus en plus étrange, la mère disons la vraie mère de Mac ne voulait pas qu'on sépare ses filles et ne voulaient pas qu'elles mettent les pieds en Irlande, je dois dire que moi aussi je trouve cela bizarre.

Pauvre Mac elle se croit de temps en temps en paix avec elle-même, mais non il faut toujours un élément pour la rappeler ses « erreurs » passées. Le frère du défunt gangster rentre dans la place, pour plus de mal ou juste une perte de temps ?

Alors ce V'Lane j'ai envie de l'arraché les yeux, un mois il a gardé Mac dans son monde, mais je dois dire qu'elle a choisi de rester aussi, mais ce qui m'énerve le plus avec elle, je comprends que c'est dur d'oublier un être qu'on aime et que c'est difficile de ce dire qu'il est parti, mais elle a su que c'était une illusion et elle a décidé quand même de rester... Qu'avait-elle en tête ?

Pauvre Barrons un mois sans nouvelle ça l'a mis de mauvais poils et je le comprends V'Lane arrive de nulle part et pouf il enlève Mac du soit disant leur accord... Mac a surestimé son ennemie, elle s'était crue débarrasser du « vampire » Mallucé, mais voilà qu'il revient avec une révélation à vous retourner l'estomac, j'ai eu pitié de lui, mais je dois dire qu'il est sadique et psychopathe, mais c'est une bonne chose qu'il soit mort.

Pauvre Mac elle a passé un sale quart d'heure, mais Barrons « son prince » est venu la sauver, elle avait baissé les bras, mais a la dernière minute elle a décidé de vivre et voilà comment elle se retrouve à manger un morceau de son ennemi, beurk, mais ça valait le coup parce qu'après ça été très intense la réplique de Barrons était plus que chaud « Je vais faire plus qu'essayer, mademoiselle Lane. Et souvenez-vous que c'est vous qui m'avez défié. Ne vous imaginez pas qu'il vous suffira de crier : « Pouce ! » pour interrompre la partie. » C'était un pur délice, mais il a fallu que l'autre « Haut Seigneur » vienne gâcher mon plaisir...

Alors voilà mon sentiment pour cette partie, Mac à laisser parler cette partie qu'elle avait essayé de mettre en veilleuse avec « qui peut nourrir des sentiments pour Barrons ? » Parce, j'ai l'impression qu'elle sait si elle se laisse aller, elle serait capable de se perdre, mais d'un côté elle ne sait rien de lui alors comment « aimer » quelqu'un qu'on ne connaît rien ?

Mais Barrons lui a donné une réponse qui, comment dire qui vaut mille réponses ? «Comment se fait-il que le Haut Seigneur ait tourné les talons dès qu'il vous a vu ? Qui êtes-vous exactement, Barrons ? (Mac)
Celui qui ne vous laissera jamais mourir. Ce qui est bien plus que quiconque ait jamais fait pour vous, mademoiselle Lane. Bien plus que quiconque soit capable de faire pour vous.(Barrons) » Tout cela pour dire malgré le fait qu'on ne sait rien de lui, pourquoi il veut ce livre maudit et de quelles manières ses sentiments en vers Mac a pu voir un autre jour, il y a bien quelque chose qui m'échappe, mais j'attendrais pour voir c'est quoi...

Maintenant mes derniers points l'étudiant Christian est-il quelqu'un de bien ? Qui est-il réellement ? Mac ne fait pas confiance facilement, mais dès qu'il s'agit d'avoir une info sur sa soeur, elle est capable de foncer tête baissé... Puis avec la vieille Rowena, on se demande ce qu'elle a en tête, bien que Barrons est résumé ce que je pensais déjà d'elle et le dernier point l'un des numéros qui est pré-enregistré sur le portable de Mac un dénommé « Ryodan » il a des paroles de sage, il a fait comprendre à Mac certaine chose sur Barrons et au passage, il a laissé son empreinte sur elle un tatouage avec une lettre « Z » qui serait le vrai nom de Barrons ? Ses paroles laissent place à ma méditation...

Ce tome a été un pur délice je dois dire que plus j'avance et plus j'aime bien Barrons et la série, Mac rejoint les Héroïnes que j'ai par moment envie de frapper, mais elle n'est pas si mal non plus.

Je ne suis qu'au début du tome, comme d'habitude j'écris mon avis au fur et à mesure de ma lecture et pour le moment j'ai qu'un mot qui me vient à l'esprit « PUERIL » Je trouve Mac vraiment puéril par moment, n'a-t-elle pas 22 ans et les « je ne te dis pas, je te boude, tu ne fais pas ci alors je ne fais pas ça » devrait cesser depuis un moment ? Je dois dire que j'ai de la patience avec elle, je commence à me dire que je vais commencer à la passer dans la catégorie torture du moins pour la faire grandir un peu...

Elle a enfin découvert le secret du maudit livre et la pauvre la révélation a été brutale, mais elle sait maintenant à quoi s'attendre en voulant le rattrapé. Un mystère s'élève encore sur Barrons, il possède un miroir Unseelie et on ne sait toujours pas ce qu'il est et Mac l'a vu en sortir avec une femme dans ses bras ce qui fait qu'on ne sait pas dans quel camp il faut le mettre, est-il gentil ou méchant ?

Plein de questions et je suis qu'au début et j'ai bien l'impression que j'en aurais encore plein et pratiquement aucune réponse... Qu'elle se « sert » du policier je trouve cela méchant, elle a certes besoin d'un allié, mais l'homme a une famille le mettre dans une situation qui risque de l'échapper un moment donné, c'était cruel de sa part.

Je commence en avoir marre de Mac, j'ai assez de sa mentalité et de plus de son côté superficiel c'est frustrant à la fin, je suis d'accord ni Barons ni V'Lane ne mérite une confiance aveugle, mais ce laissé berné par des biens matériels ? Elle fait de son mieux pour « se battre » contre son addiction, mais je suis sûr qu'elle va perdre à un moment donné.

Elle n'a pas la tête sur les épaules, trop terre-à-terre, je suis d'accord qu'elle a débarqué dans un monde qui la dépasse, mais tout cela aurait dû la servir à grandir et ouvrir les yeux, je trouve qu'elle recule encore et encore, ce tome met mes nerfs à flot et elle ne fait rien pour que monté dans mon estime.

Barrons fait des « efforts » il lui a cordé 3 souhaits pas mal, mais cela n'a rien servi, on repart à la casse départ... Dans tout cela vers la fin du tome, on a encore les prouesses de Mac avec V'Lane, je ne comprends pas pourquoi elle ne peut pas lâcher son bien physique deux minutes, elle m'énerve, elle ne fait confiance ni à l'un ni à l'autre, mais elle devrait apprendre a refusé leur don...

L'histoire de ce livre est une vraie énigme, il a sa propre volonté et maintenant, c'est lui qui chasse Mac et il faillit avoir avec Barrons, merci qu'elle était là... Je la trouve naïve sur certains points et elle ferme les yeux sur pas mal de chose, quand j'ai l'impression de comprendre que ce qu'elle décide de faire est bon, non ça se retourne contre elle.

Alors les derniers chapitres un vrai calvaire, mon dieu, les dernières lignes flotte encore devant mes yeux... Alors remontons à « l'anniversaire » de Barrons, celui-ci est vraiment une brute par moment, j'ai essaie de le comprendre, mais impossible a-t-il un mode d'emploi ? Maintenant arrive la fin du tome, Dublin sombre dans le néant, Mac qui est coincé dans l'abîme, mais ne peut rien faire que de chercher un trou et de s'y terrer.

Les murs ont sombré voilà le monde plongé dans l'apocalypse et qui pourra la sauver ? Elle a cru que Barrons était le traite puis c'est tourné vers V'Lane, mais les choses se gâtent, puis elle espère que Barrons la retrouvera et elle tombe sur trois « hommes » qui ne le sont pas, mais des princes, la pauvre ce pour quoi elle avait combattu contre V'Lane arrive et elle n'a aucun moyen de se battre contre çà.

Pas de volonté, juste un plaisir infiltré, un ordre donner et la voilà devenu une « pri-ya » elle s'est donné sans lutter parce qu'ils étaient trop nombreux et pour couronner tout cela, la fin elle semble n'être plus qu'une coquille d'elle-même...

Ce tome, a relevé encore plein de questions avec zéro réponse, mais je crains que la suite va être un calvaire vu dans quoi Mac est tombé, je la trouvais indécises, lâche par moment, égoïste dans d'autre situation, trop fière dans un autre sens, mais ça je ne l'ai pas vu venir cela et j'ai mal pour elle...

Alors ce début de tome, une explosion, alors je dois dire que je n'ai pas voulu déposer le livre même pour une pause de deux secondes, Mac qui est devenu une « pri-ya » qui n'est plus l'ombre d'elle-même, le monde a sombré dans le chaos et la vieille qui fait encore des siennes.

J'ai eu du mal à comprendre certaine choses, mais la lumière est venue petite à petit, Barrons est arrivé pour sauver Mac de la déchéance dans laquelle les princes Unseelie la plongé, je dois dire j'aurais préféré d'autre circonstance pour voir une idylle entre eux, c'était bien, Barrons était prévenant, il a tout fait pour la faire revenir, il est resté près d'elle, là servit, a éteint petit la fièvre qui la consumait, mais quand elle s'est réveillée, elle n'a pas eu une once de gratitude, bien que je comprenne qu'elle ne se sent toujours pas en confiance...

Mac reste toujours Mac dans un sens, elle s'est relevée avec plus de force et avec plus de conviction qu'elle allait renvoyer les Unseelies dans leur prison et sans ménagement et qu'elle allait faire payer aux princes ce qu'ils l'ont fait, mais d'un autre côté, elle a encore tous ses idées noires sur Barrons, je suis bien d'accord qu'il est bien secret, on ne sait pas ce qu'il est et d'où il vient, mais un merci aurait été le bienvenu...

La meilleure chose qui soit arrivé, c'est qu'elle a une résistance au pouvoir de V'Lane que je ne supporte toujours pas, il a un moyen de manipuler les gens, et Mac par moment j'ai bien l'impression qu'elle tombe dans son panneau, mais j'espère que la suite sera mieux que le début qu'elle me montre.

Dani une gamine de 14 ans, elle est assez drôle, je dois dire qu'elle est courageuse pour son âge, même-ci par moment je la trouve trop vantarde et veux s'offrir à V'Lane ou Barrons, à l'insouciance de l'adolescence.

J'ai toujours l'impression que Mac aime mettre mes nerfs à flot, je dois dire qu'elle est encore bien naïve sur certains points, elle veut des réponses et s'invite dans l'esprit de Barrons c'est une violation, je peux comprendre sa frustration parce que je suis en première loge pour crier « mais bon Dieu qu'es-tu Barrons ? », mais cela ne lui donne pas le droit de faire les choses dans ce sens et puis ça ne l'apprend rien du tout ça relève encore plus de réponse

Elle n'a toujours pas confiance en V'Lane, mais lui ouvre les bras à la moindre occasion, je trouve que c'est un serpent à sonnettes, il sait comment faire avec Mac dans son filé et j'ai bien l'impression quand ça va tomber ça va faire mal. Le Haut Seigneur, je ne sais pas, mais j'ai des doutes qu'il soit vraiment méchant, entendez bien, il est dans le mauvais camp, mais je ne crois pas qu'il est vraiment la tête.

La vieille sorcière Rowena, je ne la supporte pas, je ne sais pas elle me sort par les yeux j'ai l'impression qu'elle cache quelque chose, c'est trop flagrant la manière dont elle n'aime pas Mac qu'elle a quelque chose qui ne va pas.

Tient, tient, Mac qui se coupe, mais la plaie qui se referme immédiatement que se passe-t-il ? Et dans tout ça le livre joue au chat et à la souris avec elle, j'ai bien l'impression qu'il est bien intelligent comme l'a soulevé Roydan au passage que j'aime bien, il est franc, il a dit ce qu'il pensait à Mac sur le sujet du livre et de sa personne même si j'adopte pas son bar qui est un terrain neutre « la Suisse » en méthode faë.

Mac est déchiré de toute part, le Haut Seigneur ne la laisse pas en paix, elle fait son possible de trouver un moyen de s'en sortir dans le guêpier qu'elle est. Elle se retrouve perdue dans le pays des faës, ce qui a été bon dans un sens, elle a trouvé Christian qui mourrait petit à petit sous un été à quatre soleils, elle l'a sauvé, mais j'ai bien l'impression que cela risque de relever certain problème, mais à voir dans la suite...

La fin du tome, Mac se retrouve dans une dimension et ne savait que faire alors elle appela SVEETDM et voilà débarque une bête sortie des pires cauchemars, ce qui m'a surpris à son arrivé, c'est qu'il a tenu Mac en vie, ok très primitive de faire pipi autour d'elle pour tenir les autres prédateurs loin d'elle, il l'a protégé, mais la fin du tome a été une explosion de sentiment, Ryodan qui arrive sorti de nulle part pour venir chercher Mac et celle-ci qui veut sortie de cette dimension l'aidera à tuer cette bête et elle dit avoir TOUT perdu...

Qu'a-t-elle tout perdu ? Pourquoi en quelque mot on sent qu'elle a perdue son âme, son cœur et son être ? En quatre tomes on a mille questions et zéro réponse, j'ai l'impression que c'est un labyrinthe fait pour se perdre avec zéro sortie. On ne « sait » toujours pas qui est Barrons, même si on peut se faire une idée grâce à la fin, on ne sait toujours pas qui est le Roi des Unseelie, qui est vraiment derrière toute cette histoire, Barroc suit un but, mais j'ai bien l'impression qu'il y a une ombre derrière lui.

Qui est Mac ? Même si on en sait un peu plus sur ses origines, mais des questions restent encore sans réponse, je soupçonne que la vieille Rowena cache quelque chose aussi... Voilà plein de questions et toujours pas de réponse.

Oh mon Dieu, je dois dire que le début est un coup de poignard dans le coeur, « je vous conseille de pas lire plus loin si vous ne voulez pas savoir ce qui se passe dans le tome », ont une Mac qui perd complètement la tête, elle découvre que la bête qu'elle a tué n'est d'autre que Barrons, Barrons est SVEETDM, c'est pour cette raison qu'elle ne devait appeler que si elle mourrait, dans la partie du tome 4 quand elle a appelé ce numéro, elle avait un sanglier qui voulait la manger, mais elle a développé la « voix » et a pu ce sauvé toute seule, mais c'était trop tard...

Alors elle pleure, elle crie, on a mal avec elle, elle découvre ou plutôt elle admet qu'elle aime Barrons, qu'elle va tout faire pour qu'il revienne, elle rentre dans ce lac noir qui est dans sa tête et déclenche un pouvoir qui me laisse septique parce que j'ai bien l'impression que ce n'est pas quelque chose de bon...

Alors elle a dépassé tout entêtement, je dois dire qu'elle a jeté, naïveté, faiblesse, rêverie ect... et elle devient une automate ? Elle a enfoui tout sentiment dans un coffre et décidé qu'elle allait se mettre avec Barroc « le Haut Seigneur » pour avoir le livre et refaire le monde à sa manière... Je crois qu'elle est devenue folle.

D'un autre côté on a Dani la gamine de 14 ans, elle me fatigue, je l'aimais bien, mais trop de vanterie ça tue, elle se répète, elle se croit le centre de l'attention alors à force je m'ennuie d'être dans sa tête, à l'heure où j'écris l'avis le livre est dans l'abbaye et fait des dégâts, pas mal de femme sont morte et la « Grande Maitresse » de mes fesses, ne bouge pas un doigt...

Par moment, elle se rappelait des détails qu'elle avait eus avec Barrons cela faisait mal de voir comment elle est désemparée, elle essayait de se faire fort, mais le livre revient à la charge, je le trouve bien sadique, il s'en prend à tous les gens qui s'approchent d'elle.

Au chapitre 8 on a un aperçu d'un revenant, mais ce n'est qu'au chapitre 10 ou 11 qu'on voit le grand retour de Barrons, oui j'ai bien dit Barrons, il n'est pas mort, disons, il est bien mort, mais revenu à la vie, comment ? Pourquoi ? À l'heure actuelle je n'ai toujours pas de réponse à donner, il verra les actes de Mac et il les interprétera de travers, il la « sauvera » du livre, mais le livre ne veut pas la mort de Mac parce qu'il tuera Darroc.

Mac est dans le noir total, elle ne sait pas qui elle est et ce qu'elle est, oui parce que des questions montent à la surface, elle a des nouveaux dons qui restent assez suspect, Roydan qui semble assez intelligent fera le rapprochement et Barrons et lui mourrons encore une fois... Le livre passe de main en main.

Dans la troupe de Barrons parce que je pense qu'il est leur chef et que Ryodan est le second un dénommé Lor semble détesté Mac disons il est un mercenaire dans l'âme et faire souffrir est un passe-temps pour lui et le fait que Mac sache leur secret le pousse à vouloir la tuer.

Dans tout cela, la prophétie prend une place importante dans le tome, on a V'Lane qui me sort de plus en plus par les yeux qui sait comment amadouer Mac qui je pensais avoir été affranchissez de sa naïveté, mais avec lui, je pense qu'il oublié le mot « prudence ». Mac pratique la voix, mais ne semble pas vraiment la maitrisé, elle voulait des réponses de Rowana, mais la frustration la fait faire tout de travers, dans tout cela, le « beau gosse aux yeux rêveur » semble avoir laissé un texte codé à Mac et elle est prête à découvrir qu'est-ce que c'est...

Elle fait un rêve souvent voyant une femme blonde, belle qui l'a demande de la suivre et voudrait lui montré quelque chose... Quoi ? On ne sait pas encore. Qui ? Toujours pas réponse pour le moment, mais je sens que tout va être relevé très bientôt. Mac retrouve Christian qui a perdu une part de lui pour quelque chose d'autre... Quoi ? Aucune idée, mais il a pris l'apparence d'un prince Unseelie, va savoir s'il l'est vraiment ou non...

Mac a une crise d'identité pendant un bon moment du livre, elle se croit le Roi, puis la Concubine ect... Mais dans tout cela, elle a juste une empreinte du livre en elle, le livre est « sa mère » et le Roi « son père », le livre est rentré en elle quand la vraie mère de Mac la fait sortir de l'abbaye.... Longue histoire dans tout cela on découvre comment Alina la soeur de Mac est morte, Rowena qui était poussé par des ambitions pas très nettes se cachant derrière cette prophétie pour éliminer les enfants d'une ancienne rivale...

Mac, Barrons et compagnie feront un plan pour cerclé le livre, mais il est assez malin et est à l'intérieur de Mac alors il sait d'avance ce qui se passe c'est cacher d'eux alors au retour de leur échec Mac se mettra à réfléchir et ira faire son enquête découvrira que Barrons avait été son ombre depuis qu'elle avait mis un pied dans sa librairie. Elle passera par le miroir et fera une découverte, Barrons ne quittait jamais la librairie, il allait dans sa grotte en dessous de la librairie et Mac suivra les pleures d'une bête qui n'est d'autre qu'un enfant, l'enfant de Barrons, de fil en aiguille, Mac saura qu'elle est devenu « immortel » et comment l'enfant de Barrons est resté en cage, ils passeront plus de cinq jours à profiter de l'un et de l'autre sans retenu, sans faux-semblant, se nourrissant de l'un et de l'autre de la bonne manière, on voit leur idylle...

Mais après la romance vient la fin du combat, le livre piège Mac, mais celle-ci est plus maligne que lui arrive à le piéger avec une illusion, elle le ramène à l'abbaye, mais dans tout cela, on arrive à des révélations V'lane qui n'est pas un prince Seelie, mais Unseelie, le dernier de sa race, le prince Cruce, celui que le roi aime le plus, le prince de la guerre avait des grande ambition, voulant être roi lui-même, a tuer un prince Seelie, a pris sa place, volant la concubine du roi ect... il voulait être calife à la place du khalife, mais il a échoué, le roi-là emprisonné dans de la glace et il est parti avec la femme qu'il aime laissant le monde comme il est...

La fin et bien c'est une fin sans plus, Mac qui est devenu propriétaire de Barrons-Bouquins&Biblots, à trouver la solution pour tuer le fils de Barrons sans puiser dans le lac noir qui se trouve dans sa tête, elle a ses parents près d'elle, l'homme qu'elle aime près d'elle, que pouvons-nous rêver de mieux pour une fin ?

Conclusion final :
C'est une histoire complexe de chez complexe, mais très bien ficelé et qui tient le lecteur accroché au livre, je dois dire que si on perd le fil un moment on ne comprendra pas ce qui se passe, on part d'une Mac qui voit la vie en rose et on finit d'une Mac qui voit des nuances et qui est une guerrière dans l'âme, elle sait qu'elle a le mal qui sommeille en elle, mais ne perd pas espoir que Barrons est son yang, qu'elle a assez de force pour détourné ses yeux des pages maudit.

Plein de personnages étaient plaisant, Ryodan qui transpirait la franchisse, Lor qui endossait bien le rôle de bourreau à merveille, les parents de Mac qui sont resté dans les coulisses et était active quand il le fallait, ect... C'était une bonne série et je suis bien contente de l'avoir fini.

 

 

 

 

 

 

2 reflexions sur “Chroniques de MacKayla Lane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *