Anamorphose

 

 
 
 
 
 
Titre : Anamorphose
Auteur : Nathy
Editeur : Rebelles Éditions
Genre Fantastique

2

Que l'on soit vampire ou humain, le passé d''un être laisse des marques indélébiles.
Dante se souvenait de tout.

La violence de l'attaque de Lucrezia. La panique ressentie quand les canines avaient effleuré sa peau et déchiré sa gorge. La douleur épouvantable qui fut la sienne ; le feu parcourant ses veines tandis qu''elle s''abreuvait de son sang. Les soubresauts de son corps refusant la perte de son fluide vital. Son envie de crier, alors qu'aucun son ne pouvait franchir ses lèvres. Des larmes qui coulaient sur son visage pendant qu''elle se délectait de sa vie. Son rire dément, ses humiliations, ses tortures.
Esclave, tel était son nom.

Bien des siècles plus tard, une jeune humaine, Camille, aussi torturée que lui, croisera son chemin. Seront-ils capables d'échapper à leur obscur destin ?

 

0

Noir, voilà le mot qui définit ce livre, partager soit entre Dante ou Camille, deux êtres aussi torturé l'un que l'autre chacun à sa manière. L'un qui n'accepte pas sa nature et l'autre qui est pesé par la perte de sa famille qui se referme sur soit même.

Commençons avec Camille une jeune femme d'une trentaine d'année, seule, à la recherche d'un emploi elle finit par trouver son bonheur dans une maison d'édition, contente elle retourne dans la vie active, et cela la permettra d'avoir enfin un ami. Guillaume son seul ami la fera changer de style faut dire que mademoiselle jouait à Cendrillon, elle se cachait sous des souillons, des vêtements immonde, elle ne supportait pas le regard des hommes sur elle... Mauvaise expérience.

De l'autre on rentre dans la tête de Dante, un être plus que martyrisé, sa vie est noir, plein de tristesse, de déprime, cela a détruit son âme ses années d'esclavage, mais chaque jour suffit sa peine, délivré de sa torture, il prend sa vie en main devient un être solitaire, un vrai loup.

Ses deux êtres qui n'ont rien en commun à part leur souffrance et leur mal être voit leur chemin se croisé, Dante est le patron de Camille celle-ci aura du mal à le supporté au début, mais petit à petit leur relation s'améliorant, arrive le drame qui solidifiera leur lien, arrache cœur très traumatisant, j'ai eu du mal à lire sa souffrance à ce moment-là, l'auteur a su nous transporter dans la souffrance de l'un comme de l'autre c'était à saigné le cœur.

Dante n'a que deux ami dans sa longue existence, l'un aidera Camille à ouvrir son cœur, après qu'elle est accepté la nature de notre héros, arrive leur idylle, à ce moment-là je commençais à me déconnecté de la lecture, au début on s'accroche, on ne respire plus, on veut savoir, certes c'est difficile pour Camille de se voir embarqué dans un monde qui n'est pas le sien, et de l'autre Dante qui veut qu'une chose en resté éloigné.

Une guerre éclate, Dante et Camille s'exile chez la famille royale, Camille a du mal à s'y faire au début, mais petit à petit les choses s'arrange pour elle, elle arrive à les acceptés un peu plus à vivre avec eux sans mal aise, mais fallait qu'une jalouse sorte de son trou pour bouleversé la vie de Dante et de Camille.

Dante tiraillé par la disparition de sa tendre Camille, remue ciel et terre pour la retrouver, chose faite, il fera payé au méchant ce dont ils ont fait à sa belle, mais dans tout cela, comme toujours ou plutôt la plus part du temps, les héroïnes rechignent à faire quelque chose dont elles savent à un moment où l'autre, elles devront le faire, chose faite, mais elle l'accepte pas... On se voit à attendre qu'elle l'accepte pour que les choses avance parfait...

Tout ça pour dire, le livre est un arrache cœur dans ses débuts et milieux, mais vers la fin je n'étais plus connecté, mais ça vient de moi, l'histoire est faite pour être lu, n'empêche j'avertie âme sensible s'abstenir, ce n'est pas pour les fleurs bleue ni les sensible.

 

 

 

 

 

 

 

3 reflexions sur “Anamorphose

  1. Pingback: Interview Auteur : Nathy | Read-A-Passion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *